Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Patrick FRASELLE

LA TELEVISION : le JT de la RTBF et de RTL-TVI ou comment générer un électro-encéphalogramme plat chez les citoyens ?

28 Mai 2013, 09:08am

Publié par Patrick FRASELLE

LA TELEVISION : le JT de la RTBF et de RTL-TVI ou comment générer un électro-encéphalogramme plat chez les citoyens ?

La télévision - arme de destruction massive

LA TELEVISION : le JT de la RTBF et de RTL-TVI ou comment générer un électro-encéphalogramme plat chez les citoyens ?

par Patrick FRASELLE

La télévision - possible support social ( ?) contre la solitude (personnes âgées, malades, etc.) - s'est vue son rôle transformé par les acteurs fascistes du Capital.

Trou de serrure sur le monde elle peut quelquefois, si l'on trie, nous proposer quelques intéressants ainsi qu’émouvants documentaires ou quelques beaux films d'auteurs. Sans pour autant sentir réellement la vie ainsi que les odeurs de l'humanité.

Manipulée par les dirigeants et diverses autorités, elle est devenue une arme de destruction massive.

Elle épargne les vrais contacts humains, elle nous distille un maximum d'émissions stupides lobotomiques (The Voice, jeux télévisés divers et débilitants, séries filmoïdes de 12ème catégorie, télé-réalités idiotes, violentes, provocatrices ou asservissantes). Télévision-poubelle, obscénités voyeuristes, étalages vomitifs de sexualité amorale ainsi qu'en déroute à travers des reality show. Journalisme degré zéro autant que putride. Journalisme jouant sur l'impression émotionnelle et non sur les faits réels. Dégradations diverses de la dignité humaine, rétrogradation culturelle ainsi que spirituelle, etc.).

Elle scotche le peuple sur l'écran et elle empêche ainsi de se pencher sur la vraie vie. Elle endort elle rend con elle rend très bête elle rend dépendant elle empêche les (r)évolutions et l'agir vrai. Elle consacre le sport (principalement le sport de tarés qualitatifs qu'est le football) de tous ces imbéciles glaireux, primaires, débiles profonds comme étant une nouvelle religion sur une terre sur laquelle il y en a déjà bien trop (de religions et d'imbéciles...). Et qui plus est, honteusement surpayés pour ne rien foot mais seulement générer autant de bêtise tétanisante que de violence peu reluisante.

Vous aviez dit : progrès de l'humanité, culture et spiritualité ? Où ça ? Esprit non mais alité sans doute !

Vociférant un "On a gagné" puant de la gueule de bêtise de fond de poubelles baveuses de merdouille, puant la bière en excès ainsi que puant le dégueulage hamburger-ketchup pour Football-Leures ou Supports-Sans-Terre s'assortissant d'un QI de brosse à chiotte sans manche. Qu'est-ce que l'histoire a donc fait des fours pour ces déchets rances de fonds de capotes moisies ? Maintenant elle est aussi le gardien de l’obésité : chips et Cola pour sédentaires non ardents à la couille molle. Voire des petits-fours ?

Quand elle n'existait pas les voisins se rendaient les uns chez les autres devant le feu ouvert ou boire un verre de feu à 45° et papoter de manière ouverte ou bien pour jouer un air de violon bien vert. Elle empêche les coalitions.

Elle désinforme car quand l'on voit le contenu d'un JT de la RTBF ou de RTL-TVI il est vide de réelles nouvelles qui permettraient aux peuples de se soulever avant de réellement s'informer. Pour trouver l'info, il faut maintenant aller sur internet ainsi que sur certains sites trop vite taxés de subversifs. Le niveau de conneries débitées à un JT relève de la consternation la plus totale avec des thèmes récurrents-répétitifs strictement sans intérêt comme la pluie, le soleil, la neige, les terrasses en été, les soldes, les mariages princiers, les pneus neige. Elle est « fort(e) de café » pour traiter les anecdotes les plus stupides car elle n’est pas « fort(e) de cafter ».

Elle est écran de fumée, elle est l'arbre qui cache la forêt. Les journalistes sont soit débiles, muselés, putains ou asservis car elle est beaucoup trop politisée ? Et quand l'un d'entre eux ose avoir un avis sur le totalitarisme islamiste trop toléré par nos politicards (sans projets pour notre pays, mais ne roulant que pour leur gueule) en Europe mais avec comptes en banque en Suisse ou ailleurs, il se fait virer par son dire-louche (je cite Luc Trullemans viré de RTL). En fait bravo Luc, je pense comme toi et des dizaines de milliers d'autres pensent comme toi. La télévision est une pute politiquement correcte suçoteuse de queues mais de queues bien choisies pour valider son bon fonctionnement. Elle est langue de bois. En fait cela doit faire mal au gland, ça, la "langue de bois." Et c’est bien la sienne queue qu’elle baisse à défaut d’avoir un froc ayant de la tenue. En fait la télévision est berlusconienne. En d'autres termes : elle donne la berlue, elle est conne et pas mienne.

Elle est aussi toxique car elle nous jette à la gueule des informations dont le fond n'est jamais traité comme faits humains, anthropologiques ou bien sociologiquement important avec un suivi de fond permanent. Mais bien comme utilisation de l'audimat. Donc de l'émotion directe pour uniquement générer de l'argent.

Aussi, une étude a prouvé que les nouvelles négatives étaient utilisées non pas pour former des Che Guevara mais bien des insécurités du jour; ainsi les insécurités du jour inciteraient à la consommation impulsive par pure peur et compensation émotionnelle. La boucle est bouclée donc, elle est donc bien une arme du Capital sous divers aspects.

Aussi sans doute, le fait de proposer des informations aux JT totalement vide de sens, coincées entre les tarés psychopathes profonds du football comme si cela était l’événement le plus important de la journée ou bien du pays, la pluie quand il pleut, le soleil quand il soleille, la neige quand il neigeotte, les soldes quand ce sont les sold-out permettent aussi sans doute de maintenir la "cohésion sociale" en appliquant le principe : "Diviser pour mieux régner". En effet si le peuple avait un accès en masse aux vraies informations violentes et importantes du monde (pollution, économie, politique, banksters, malversations diverses de groupes occultes, etc. et j'en passe des centaines...), nous serions sans doute tous avec des battes de base-ball dans la rue en train de casser la gueule à tous nos politiques, banquiers, flics putassiers autres chiens de garde du Capital.

A propos des journalistes soumis ou débiles de RTL-TVI ainsi que de la RTBF, je trouve profondément stupide, idiot ainsi que totalement crétin de leur part de parler "belge" quand ils présentent les Diables Rouges. En effet chaque journaliste du JT va écorcher son français et prononcer sciemment "les rouches". C'est consternant de bêtise. C'est fort minable comme la chanson de l'autre abruti. Ainsi se rapprochent-ils des peuples qu'ils méprisent de toute façon.

"Du pain et des jeux" : du pain pour que le peuple de tarés ferment sa gueule et des jeux pour qu'ils l'ouvrent de temps en temps. Recette politicarde bien huilée.

Elle nous pollue car elle encombre notre cerveau d'informations sans intérêts.

Elle nous empêche de penser.

Elle nous empêche de rencontrer nos voisins.

Elle nous empêche de vivre.

Elle est l’illusion de vivre par procuration.

Elle vole notre vie votre temps de vie.

Elle nous fait grossir.

Elle rend bête ou encore plus bête, cela dépend de vous…

Elle nous fait nous intéresser à des sujets sans aucune importance.

On analyse le niveau spirituel d’un peuple ou bien de débilité profonde du dit même peuple aux nombres d’individus qui consacre leur vie à s’intéresser au football, c’est dire le niveau de crétinisme de la population belge ou mondiale.

C’est profondément pathétique !

Nous sommes humainement, spirituellement ainsi qu’anthropologiquement en pleine décadence absurdique.

Jetez votre télé à la poubelle si elle vous intoxique et, elle vous intoxique.

Sinon triez aussi vos déchets télévisuels.

C'est dans l'air du temps.

C'est cela LA télévision.

Bon maintenant que mon article est terminé, je m’en vas regarder Derrick pour faire ma sieste.

Fô bien que je me repose de vos conneries !

"Encore 100 ans de journalisme et les mots pueront."

F. NIETZSCHE

Patrick FRASELLE,

psychanalyste-psychothérapeute

Copyright - Patrick FRASELLE

Le 28 mai 2013 for - texts, links and pictures - checked and locked and saved.

© Mai 2013 Patrick Fraselle - Tous droits réservés.


La collecte de textes n'est pas souhaitée.
Respectez la propriété intellectuelle.
Ce site est protégé.
Si toutefois vous désirez l'une ou l'autre partie de texte pour une utilisation, adressez-vous directement à l'auteur - mulittpsy@hotmail.com - qui se fera un plaisir de vous donner son accord. Il est aussi impératif et obligatoire de citer vos sources si vous rebloguez un texte.

Tous les textes présents sur ce site sont aussi protégés par le copyright des éditeurs ainsi que par la Sabam.
Web Master : Patrick FRASELLE

Une faute d'orthographe, une coquille, une image absente, une vidéo désactivée ou un lien mort, prévenez l'auteur, il vous remerciera.

 

Documentations diverses

Panne d’image : la racaille télévisuelle par l’AUTRUCHE

http://lautruche-dans-la-mare.over-blog.com/article-panne-d-image-la-racaille-televisuelle-a-106361514.html

Les nouveaux chiens de garde par Jo HUBERT

http://dans-la-gorge-chaude.over-blog.com/article-l-age-d-or-du-fait-divers-99368133.html

http://www.santenatureinnovation.com/quelles-solutions/bien-etre/dangers-informations-et-sante

Asile de foot par Pascal SACRE

http://dans-la-gorge.over-blog.com/article-a-tous-les-psychopathes-par-pascal-sacre-53944619.html

http://dans-la-gorge.over-blog.com/article-35872280.html

http://lautruche-dans-la-mare.over-blog.com/article-les-racailles-du-sport-panem-et-circense-108382456.html

http://sport-buzz.fr/le-betisier-des-declarations-des-sportifs-francais/

Le footbal vu par Albert JACQUARD

http://dans-la-gorge-chaude.over-blog.com/article-la-plus-belle-conquete-de-l-homme-est-le-con-la-minute-de-l-homme-intelligent-sensible-et-emoti-81878351.html

Les bonnes nouvelles en dehors de tous les JT consensuellement débiles

http://www.bonnes-nouvelles.be/site/index.php

Chroniques de la haine ordinaire par Pierre Desproges

un régal de lucidité

extrait :

A mort le foot

"(...) Le football. Quel sport est plus laid, plus balourd et moins gracieux que le football ? Quelle harmonie, quelle élégance l'esthète de base pourrait-il bien découvrir dans les trottinements patauds de vingt-deux handicapés velus qui poussent des balles comme on pousse un étron, en hahanant des râles vulgaires de boeufs éteints. (...)

Quelle brute glacée, quel monstre décérébré de quel ordre noir oserait rire sur des cadavres comme nous le vîmes en vérité, certain soir du Heysel où vos idoles, calamiteux goalistes extatiques, ont exulté de joie folle au milieu de quarante morts piétinés, tout ça parce que la baballe était dans les bois ? Je vous hais, footballeurs. Vous ne m'avez fait vibrer qu'une fois : le jour où j'ai appris que vous aviez attrapé la chiasse en suçant des frites aztèques."

Les infos ruinent la santé

Une autre idée intéressante développée par Roph Dobelli (1) est que les infos nuisent à la santé.


Elles rendent craintif et agressif, diminuent votre créativité et votre capacité de réfléchir. Arrêter totalement de lire le journal vous rendra plus heureux. C'est prouvé !

Les infos sont au cerveau ce que le sucre est au corps. Faciles à avaler, elles nous donnent de petites bouffées de plaisir, ne demandent aucun effort, mais finissent par nous pourrir. Loin de nous informer, les « infos » nous remplissent le crâne de faits qui n'ont aucune utilité pratique ni théorique dans nos vies, sur lesquels nous n'avons aucune prise, et qui bien souvent ne nous concernent aucunement.

C'est pourquoi, contrairement aux livres, nous pouvons avaler une quantité illimitée de « flashs » qui sont comme des bonbons multicolores pour notre esprit.

Les infos sont toxiques

Prenez l'exemple suivant : une voiture passe sur un pont, le pont s'écroule. Comment la presse va-t-elle traiter le sujet ? Si le conducteur est encore en vie, vous pouvez être sûr qu'il sera le premier à avoir la parole au 20 heures. Pourquoi ? Parce que c'est excitant pour le spectateur, qui va ressentir toutes sortes d'émotions fortes en écoutant le témoignage (où le conducteur allait, à quoi il pensait, ce qu'il a ressenti), et aussi parce que c'est une information facile, rapide, et bon marché à produire pour le journaliste. L'information utile à tirer de l'événement aurait dû concerner la solidité du pont, sa structure, et le risque que se produise la même chose ailleurs. Mais c'est trop compliqué à étudier et à expliquer aux « infos ».


Le danger de cette approche est qu'elle fausse notre appréciation du risque : le risque de mourir d'un attentat terroriste est surestimé. Celui de mourir de stress chronique est sous-estimé. Le bonheur d'être riche est surestimé. Celui d'avoir sa vie ruinée par un mauvais choix conjugal est sous-estimé.

L'abus d'infos est donc réellement toxique pour nos cerveaux, et la seule façon de se protéger est d'arrêter complètement d'en consommer.

De toute façon, nous ne pouvons pas rester rationnels face aux images diffusées par les médias. Voir un avion qui s'écrase est si marquant que vous y penserez forcément lors de votre prochain vol, quelle que soit la probabilité réelle que la même chose vous arrive. Même les investisseurs qui placent leur propre argent ne parviennent pas à résister à l'impact émotionnel des « infos ». Ils sur-réagissent toujours, dans un sens ou dans l'autre, aux nouvelles, prenant ainsi des décisions qui leur nuisent à eux-mêmes.

Les infos sont inutiles

« Sur les 10 000 infos que vous avez lues ou entendues ces douze derniers mois, citez-en une qui vous ait permis de prendre une meilleure décision concernant votre vie privée ou professionnelle ? », demande Rolph Dobelli. (2)

Et en effet : consommer de l'info n'a aucune utilité pratique. Notre cerveau a besoin de faire un effort pour assimiler les choses qui ont une utilité. Il n'en fait aucun pour absorber ce qui est « nouveau ».

Nous nous faisons des illusions quand nous pensons qu'accumuler des milliers d'infos dans notre tête nous donne une meilleure compréhension du monde. C'est en fait le contraire qui se passe. Les choses importantes à connaître pour la vie ne sont pas des infos, mais une sagesse qui émerge lentement de nos réflexions profondes. C'est vrai pour la vie personnelle, mais aussi pour la vie professionnelle. Si être au courant des infos était important pour faire carrière, les journalistes seraient au sommet de la pyramide. Ce n'est pas le cas.

La raison en est que les infos ne nous font pas réfléchir : elles ne font que nous aider à conforter nos préjugés. Réfléchir demande de la concentration, ce qui suppose de ne pas être interrompu. Les infos, au contraire, sont spécialement conçues pour nous interrompre.

Si vous êtes constamment interrompu dans votre réflexion, votre sujet reste dans votre mémoire à court terme, et n'a aucune chance d'intégrer votre mémoire à long terme, qui est le réservoir de vos pensées.

Ces ruptures permanentes ne concernent pas seulement France-Info et ses flashs incessants sur tout et surtout n'importe quoi. Même les articles des sites Internet d'information sont aujourd'hui émaillés de liens hypertextes, si bien que lorsque vous les lisez, vous êtes constamment détourné du sujet. Des chercheurs canadiens ont démontré que la seule présence de ces liens dans le texte réduit le niveau de compréhension, car votre cerveau est constamment distrait par le choix qu'il doit faire de ne pas cliquer, ce qui le détourne du sujet de l'article. (3)

Cela explique cette impression, largement partagée aujourd'hui par des personnes de plus en plus jeunes, de perdre leur mémoire et leur capacité de concentration.

Les infos empoisonnent le corps

Les infos actionnent constamment le système limbique du cerveau. Les catastrophes qui font quotidiennement les gros titres libèrent des glucocorticoïdes en cascade (cortisol). Cela perturbe le système immunitaire et réduit la production d'hormone de croissance, qui régénère l'organisme. Les infos peuvent à elles seules plonger une personne menant une vie (réelle) paisible dans une situation de stress chronique. Les taux élevés de glucocorticoïde embarrassent la digestion, réduisent la croissance des cellules de la peau, des cheveux, des os, accroissent la nervosité et la sensibilité aux infections. Vous vous sentez craintif, agressif, votre champ de vision est réduit.

Les infos fonctionnent comme la drogue. Nous suivons plus ou moins consciemment d'innombrables affaires, de Cahuzac à la Corée communiste et aux licenciements, nous sommes constamment attirés vers les médias pour connaître « la suite ». Les scientifiques pensaient autrefois que les 100 milliards de neurones du cerveau étaient fixés à l'âge adulte. Nous savons aujourd'hui que ce n'est pas le cas. Les cellules cassent en permanence les anciennes connexions pour en former de nouvelles. Plus nous consommons d'infos, plus nous développons nos circuits neuronaux consacrés aux tâches superficielles, et moins nous sollicitons ceux qui sont utilisés pour la lecture et la réflexion profonde. La plupart des consommateurs d'infos, y compris ceux qui étaient auparavant de gros lecteurs, ont perdu leur capacité à lire de longs articles et des livres. A près quatre ou cinq pages, ils se fatiguent, leur concentration s'évanouit, ils ont envie de bouger... ou ils s'endorment. Ce n'est pas parce qu'ils ont vieilli ni parce qu'ils ont plus de choses importantes à faire. C'est parce que la structure physique de leur cerveau a changé.

Enfin, un effet particulièrement déplorable des infos est que nous sommes noyés par des événements sur lesquels nous n'avons aucune prise. L'écoute quotidienne d'histoires sur les catastrophes variées qui se passent aux quatre coins du monde nous rend passif, et nous plonge dans un état d'esprit négatif, pessimiste, fataliste et peut même nous conduire à perdre toute capacité d'émotion ou de compassion envers notre prochain, et tout enthousiasme pour l'avenir. Votre créativité est la première victime collatérale des infos.

« Je ne connais aucun esprit créatif qui ait été consommateur avide d'infos - qu'il soit écrivain, compositeur, mathématicien, physicien, scientifique, musicien, designer, architecte ou peintre. En revanche, je connais un tas de personne maladivement stériles qui consomment des infos comme une drogue », observe Rolph Dobelli.

Ce qui ne veut pas dire que notre monde n'ait pas besoin de journalistes. Au contraire, ils sont nécessaires pour faire connaître des faits importants qui concernent notre destin commun, que ce soit au niveau local ou mondial. Mais la lecture de longs articles d'investigation et de livres est la seule façon de mieux comprendre le monde qui nous entoure.

A votre santé,

Jean-Marc Dupuis

LA TELEVISION : le JT de la RTBF et de RTL-TVI ou comment générer un électro-encéphalogramme plat chez les citoyens ?
LA TELEVISION : le JT de la RTBF et de RTL-TVI ou comment générer un électro-encéphalogramme plat chez les citoyens ?
LA TELEVISION : le JT de la RTBF et de RTL-TVI ou comment générer un électro-encéphalogramme plat chez les citoyens ?
LA TELEVISION : le JT de la RTBF et de RTL-TVI ou comment générer un électro-encéphalogramme plat chez les citoyens ?
LA TELEVISION : le JT de la RTBF et de RTL-TVI ou comment générer un électro-encéphalogramme plat chez les citoyens ?
LA TELEVISION : le JT de la RTBF et de RTL-TVI ou comment générer un électro-encéphalogramme plat chez les citoyens ?
LA TELEVISION : le JT de la RTBF et de RTL-TVI ou comment générer un électro-encéphalogramme plat chez les citoyens ?
LA TELEVISION : le JT de la RTBF et de RTL-TVI ou comment générer un électro-encéphalogramme plat chez les citoyens ?
LA TELEVISION : le JT de la RTBF et de RTL-TVI ou comment générer un électro-encéphalogramme plat chez les citoyens ?
LA TELEVISION : le JT de la RTBF et de RTL-TVI ou comment générer un électro-encéphalogramme plat chez les citoyens ?

Effondrement de notre société.

Journal russe en français : génial et critique. Les infos dont on parle peu : enfin un vrai journal télévisé et non la médiocrité de la RTBF, RTL-TVI, TF1 et autres soldats du pouvoir.

Les infos dont on parle peu : enfin un vrai journal télévisé et non la médiocrité de la RTBF, RTL-TVI, TF1 et autres soldats du pouvoir.

Commenter cet article

Film Streaming 02/07/2014 20:10

merci pour le partage.

Patrick FRASELLE 15/05/2016 15:40

Moi aussi !

Patrick FRASELLE 15/05/2016 15:40

Avec plaisir !

Film streaming 19/04/2014 00:34

merci pour les informations que vous m'avez données

microneedle skin roller reviews 26/02/2014 13:10

thanks for the share here about the television and the society who are addicted and made television a part of life. I am happy for the share and all I can say is that the television will always be the greatest sources of entertainment and informative accessories.