Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Patrick FRASELLE

L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...

13 Juillet 2013, 21:29pm

Publié par Patrick FRASELLE

L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...

L’Homme - thèse

Je voulais prendre l'air,

faire un tour,

me divertir

A l'air me suis promené

mon sang n'a fait qu'un tour

et puis fuyons

j'ai croisé l'étron

Oui ! L'étron !

L'étron humain

Il pue

Il est laid

Il est méchant

Il est fou

Il est dangereux

Il est dégénéré

Il est décadent

Il est pervers

Il est bête

Il est idiot

Il est stupide

Lobotomisé il ne s'intéresse

qu'à des histoires sans âme

le football The Voice ou autres

inepties télévisées

Il n'aime ni la vie ni les forêts

Il tue

Il ment

Il escroque

Il torture

Il est barbare

Il est débile

Il a le regard vide

QI d'un manche de

brosse à cabinet rance

il pue du cerveau

Il pue il pute il purule il pustule

Il a le coeur sur et pas la main

C'est l'étron humain

Je suis vite rentré

me nourrir

de ma propre asphyxie

J'ai retrouvé mon chien mon chat

mon araignée dans mon plafond

J'avais peur de puer à mon tour

Pouah, beurk, bouark, vomis, gerbes putrides

Je suis rentré chez moi

par peur de puer l'étron

Oui, l'étron humain

est moins beau

que l'araignée qui danse

dans mon plafond

Par peur de puer

l'étron

Oui, l'étron humain

Je suis rentré chez moi

savourer ma haine

et ma misanthropie

  •  

Conclusion

L’Homme ?

L’Homme est un psychopathe profond. Un malade mental. Un déséquilibré. Un insigne pervers. Un fieffé menteur. Un immonde manipulateur. Il est capable des pires pirouettes mentales pour faire souffrir autrui. Il utilise ces mêmes pirouettes pour escroquer son prochain au point de le ruiner, de le détruire, de le pousser à la folie, au meurtre ou bien au suicide. On peut en être sûr, l’Homme est une petite crapule. Une basse ordure. Barbare, cruel et sadique il est capable des pires atrocités physiques ainsi que psychiques à l’égard de tout le vivant : les forêts, les lacs, les animaux sur lesquelles il commet les pires violences, ses semblables qu’il tue, massacre ou torture avec une vomitive brutalité ou bien un sadisme délicat.

Bête, stupide, idiot, soumis, moutonné, il est grossier, vulgaire et éructant.

Intelligence faible, QI de base, suiveur, sans aucune personnalité il nivelle la société par le bas.

Sans éducation, sans politesse, sans retenue, l’Homme est pitoyablement pathétique.

Cette description d’abrutis concerne 95% de l’humanité.

L’Homme cette scorie, ce cancer, ce déchet naturel.

Cette merde. Cette pourriture.

Cet amas cellulaire insignifiant et sans espoir.

  •  

"Bientôt plus d’hommes ni de femmes mais une armée de chochottes décérébrées, incurablement apathiques, des zombies androgynes, des lavettes parfaitement hermétiques à la moindre forme d’aspiration qui ne sonne ni ne trébuche, des régiments d’acheteuses compulsives, de rates de centre commercial, de la chair à tiroir caisse, bien docile, de la pâte à modeler offerte aux mains expertes des Marchands de courants d’air."

 

Suite de l'article - suivre le lien ici-bas :

http://diktacratie.com/lhomme-est-une-pouffiasse-comme-les-autres-et-un-mollusque-en-devenir/

  •  

La servitude moderne est une servitude volontaire, consentie par la foule des esclaves qui rampent à la surface de la Terre. Ils achètent eux-mêmes toutes les marchandises qui les asservissent toujours un peu plus. Ils courent eux-mêmes derrière un travail toujours plus aliénant, que l’on consent généreusement à leur donner, s’ils sont suffisamment sages. Ils choisissent eux-mêmes les maitres qu’ils devront servir. Pour que cette tragédie mêlée d’absurdité ait pu se mettre en place, il a fallu tout d’abord ôter aux membres de cette classe toute conscience de son exploitation et de son aliénation. Voila bien l’étrange modernité de notre époque. Contrairement aux esclaves de l’Antiquité, aux serfs du Moyen-âge ou aux ouvriers des premières révolutions industrielles, nous sommes aujourd’hui devant une classe totalement asservie mais qui ne le sait pas ou plutôt qui ne veut pas le savoir. Ils ignorent par conséquent la révolte qui devrait être la seule réaction légitime des exploités. Ils acceptent sans discuter la vie pitoyable que l’on a construite pour eux. Le renoncement et la résignation sont la source de leur malheur.

Voilà le mauvais rêve des esclaves modernes qui n’aspirent finalement qu’à se laisser aller dans la danse macabre du système de l’aliénation.

" L’oppression se modernise en étendant partout les formes de mystification qui permettent d’occulter notre condition d’esclave.
Montrer la réalité telle qu’elle est vraiment et non telle qu’elle est présentée par le pouvoir constitue la subversion la plus authentique.
Seule la vérité est révolutionnaire."

  •  

par Patrick FRASELLE

L’Homme est un désaxé, un fat, un orgueilleux, un vaniteux, un monarque, un militaire, un psychopathe, un voleur, un violeur, un destructeur, un barbare, un mondialisateur, un assassin d'ethnies anciennes, un mutilateur, un narcissique, un hystérique, un narcissique hystérique, un pervers narcissique, un corrupteur, un corrompu, un menteur, un manipulateur, un égotiste, un égoïste, un égocentrique, un spéciste (°°°), un irrespectueux, un ego surdimensionné, un assassin, une crapule, une pourriture, une racaille, un bourreau, un bandit, un gangster, un mafioso, un pollueur, un délateur, un vendeur de drogue aux enfants, un publicitaire, un crétin qui pose pour des publicités, un paparazzi, un journaleux de 5ème zone, une groseille, un fomentateur, un frimeur, un bonimenteur, un dépeceur, un détrousseur, un enquiquineur, un exciseur, un expropriateur, un flagorneur, un falsificateur, un flatteur, un fossoyeur, un chasseur, un toréador, un coupeur à vif d'ailerons de requin, un bas-de-plafond, un crétin, un footballeur, un supporter de footballeurs, un banquier, un politique, un flic, un délateur, un raciste, un sexiste, un trou-du-cul rempli de préjugés, un prétentieux, un malicieux, un séducteur maladif, un pédophile, un enculeur de bébé, un désaxé sexuel, un charognard, un être immoral, un être amoral, un bourreau d’enfants, un bourreau de tout, un asservisseur, un colonisateur, un exploiteur d'animaux, un tortureur d'animaux, un barbare animalier, une justice pourrie, un magistrat corrompu, un avocat métier de menteur et de mafioso, un huissier "de justice" -- faut-y pas être une graine d'enculé pour choisir ce genre de métier --, un franc-maçon, un amoncellement de puanteur qui se trouve important, un imbu de lui-même alors qu’il n’est qu’une crotte de mouche dans l’univers, qu’il est mortel alors qu’il se croit immortel, une poussière du cosmos, un Cahuzac, un Tapie, un Berlusconi, un Sarkozy, un Alain Mathot, un Jean-Luc Dehaene, un députin européen, un FMI, un socialiste de droite, un G.W. Bush et autres racailles dont les listes infinies seraient trop longues pour tenir ici, qu’il ne sait pas qu’une fourmi a autant d’importance que lui, qu’il est fait de 80% d’eau de 19% de bêtises diverses et de 1% d'improbabilité créative. L’Homme n’étant capable que de progrès technologique et incapable de progrès spirituel, humanitaire ou culturel. L’Homme ce petit déchet et hasard biologique qui mutile ce qu’il y a de plus beau, la Terre, la Nature, les Fleurs, l’Océan, les Animaux. La VIE. L’Homme ce bipède manquant d’empathie, d’intelligence, de profondeur, de spiritualité. L’Homme dans toute sa médiocrité, dans toute son inutilité.

L’Homme, ce vomi du hasard biologique, ce glaire de sous-officier. L’Homme cette laideur, cette honte, ce cancer. L’Homme, cette agglomérat à la fois de violence barbare, de bêtise affligeante ainsi que de d’insigne perversité. L’Homme est pathétique. Pauvre petit Homme, va ! Pauvre chosification. Pauvre petite chose sans sens. Pauvre inutile. Pauvre petit cancrelat. Pauvre petit Homme ! L’Homme ne m’intéresse plus, je suis bien content d’être misanthrope. Pauvre de moi. « L’humanité disparaîtra, bon débarras. » °°°

L'Homme n'a pas conscience de la décadence, de la dégénérescence, du haut degré de psychopathologie de notre société pour trois raisons : 1.nous vivons entourés de 90% d'imbéciles profonds, de débiles footballistiques ainsi que de crétins patentés : cela représente la fange, la masse, ce vomi inutile à la société; 2.par déni, car certains ont peur de ce constat et préfèrent faire l'autruche par terreur et par protection de l'appareil psychique : en psychanalyse c'est un des systèmes de défense pour éviter la folie; 3.par manipulation de notre société de consommation qui est devenue une prison à ciel ouvert et, par la dictature des merdias qui étant à la botte des pouvoirs, nous assènent une désinformation totalement stupide, sans intérêt ainsi qu'édulcorée sur "les vérités à ne pas savoir" pour ne surtout pas bouleverser l'ordre établi par la poignée de mafieux qui dirigent notre monde.

L'Homme, cette hémorrhoïde de lui-même !

L'Homme, cet étron !

L'Homme, cette fange !

L'Homme, ce taré profond !

 

Patrick FRASELLE,

psychanalyste-psychothérapeute

militant, activiste et protecteur animalier

  •  

"La race humaine sur terre me répugne tout autant que le pus de l'abcès sur une tartine de pain d'épice. Le plus con des cafards, la plus vilaine des charognes nous est supérieur en tout. La race humaine est le peuple élu de la fange et de la médiocrité."

Dieudonné

"L'Homme ce détritus d'humanité."

Dieudonné

(échantillon d'articles, de vidéos et de photos en bas de l'article pour décrire l'Homme. Je ne fournis pas les calmants nécessaires. Assumez-vous !)

Vu l'intense gravité du sujet, cet article sera documenté plus que régulièrement avec des ajouts de photos, vidéos et posts divers.

" L’homme, cet arrière-petit-neveu de la limace, qui inventa le calcul intégral et qui rêva de justice. "

Jean ROSTAND

" Ce qui me navre le plus chez l'espèce humaine, ce n'est pas qu'elle passe son temps à s'entre-tuer, c'est qu'elle y survive. "

Daniel PENNAC

"Il existe deux choses infinies, l'univers et la bêtise humaine. Mais pour l'univers je n'en suis pas sûr."

Albert EINSTEIN

"L'homme, ce cloporte boursoufflé."

Pierre DESPROGES

(°°°)

"Le spécisme (ou espécisme) est défini comme une forme de discrimination concernant l'espèce, mise en parallèle avec toutes les formes de domination d'un groupe sur un autre comme le racisme (discrimination concernant la « race ») ou le sexisme (discrimination concernant le genre).
En pratique, selon l'antispécisme, cette idéologie justifie et impose l’exploitation et l’utilisation des animaux par les humains de manières qui ne seraient pas acceptées si les victimes étaient humaines. Les animaux sont élevés et abattus pour nous fournir de la viande ; ils sont pêchés pour notre consommation ; ils sont utilisés comme sujets d'expérimentation pour nos intérêts scientifiques ; ils sont chassés pour notre plaisir sportif1

Ainsi, selon l'antispécisme, le spécisme est une idéologie condamnable, et un mouvement de libération animale est nécessaire pour ajuster les pratiques humaines avec les progrès actuels du Zeitgeist.

Peter Singer précise, dans son livre La Libération animale :

L'égalité que prône l'antispécisme concerne les individus, et non les espèces. Les intérêts des individus (à vivre une vie heureuse, à ne pas souffrir) doivent être pris en compte de manière égale, indépendamment de l'espèce de ces individus. L'espèce peut intervenir, mais uniquement dans la mesure où il en résulte quelque caractéristique pertinente pour la détermination des intérêts. C'est pourquoi il est moins grave, écrit Singer, de donner une claque (de même intensité) à un cheval qu'à un bébé humain ; car la peau du cheval est plus épaisse que celle du bébé, et sa souffrance effective sera donc moindre.

Ainsi, les auteurs antispécistes ne prônent pas nécessairement une égalité de traitement ou une égalité des droits ; tout comme il serait absurde d'accorder à un homme (mâle) le droit à l'avortement, il est absurde d'accorder à une poule le droit de fréquenter l'université[réf. nécessaire]. Les différences de traitement ou de droits ne sont cependant justifiables qu'en fonction de caractéristiques individuelles, et non collectives. Si le mal qu'il y a à tuer un être dépend de la capacité qu'a cet être à se projeter dans l'avenir (thèse que défend Singer), il est plus grave de tuer un être humain adulte normal que de tuer une vache ; mais il est plus grave aussi de tuer une vache, qui possède cette capacité à un certain niveau, que de tuer un nouveau-né humain, qui ne la possède presque pas (en pratique, il est nécessaire de tenir compte aussi de la douleur éventuelle causée aux parents et aux proches, dans un cas comme dans l'autre).

L'antispécisme n'implique aucun discours sur les « intérêts des espèces » ; il n'apparaît pas du tout évident qu'une espèce, entité collective, ait en tant que telle un intérêt quel qu'il soit, y compris un intérêt à survivre. L'antispécisme ne s'offusque pas particulièrement de la disparition d'une espèce ; l'intérêt à vivre de la dernière baleine bleue n'est pas plus important que celui de chacun des centaines de millions de poulets qui sont abattus chaque jour.

Peter Singer est utilitariste, mais d'autres auteurs antispécistes rejettent l'utilitarisme, et se fondent sur des théories éthiques d'inspiration plus kantienne (Tom Regan, en particulier), et mettent en avant les droits des animaux. Paola Cavalieri, dans son article Combien les animaux comptent-ils ?2, énumère cinq positions morales qui remettent en question la discrimination spéciste. De façon générale, cette remise en cause est principalement négative : quels que soient les fondements que l'on se donne pour une éthique, l'espèce, étant une simple caractéristique biologique, ne peut être une caractéristique pertinente, affirme-t-elle."

Sources : Wikipédia

L’homme dans toute sa splendeur : échantillon d'un malade mental

(en cours de rédaction - to be continued)

Des jeunes dépouillent les défunts et les blessés lors de l'accident de train de Brétigny (1)

http://www.youtube.com/watch?v=eLBVG7-1zlA

Des jeunes dépouillent les défunts et les blessés lors de l'accident de train de Brétigny (2)

http://www.youtube.com/watch?v=oLyBIKhHawM

Violée 60 fois

http://www.rtl.be/info/monde/international/1017581/horreur-en-australie-une-jeune-touriste-violee-avec-divers-objets-pendant-6-semaines

Incitation à la haine sur des animaux, il écrase les chats exprès.

http://www.change.org/en-CA/petitions/spca-et-police-demandons-une-enqu%C3%AAte-sur-st%C3%A9phane-gendron-pour-possible-cruaut%C3%A9-envers-les-animaux

Enceinte de 4 mois elle est violée par un tunisien de 18 ans

http://www.20minutes.fr/ledirect/773954/femme-enceinte-quatre-mois-violee-train

Une chienne vit dans un tiroir - Belgique

http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20130709_00334119

Le racisme en Amérique. Rien ne change.

http://www.huffingtonpost.fr/2013/07/14/story_n_3593459.html

http://www.rtl.be/info/monde/international/1017737/usa-l-acquittement-de-cet-homme-pourrait-causer-des-emeutes?utm_source=info&utm_medium=HP_Headline&utm_campaign=HP_Headline_3

Le sens "aigu" de la maternité, elle poignarde 90 fois son bébé.

http://www.sudinfo.be/765838/article/actualite/monde/2013-07-12/une-maman-poignarde-90-fois-son-bebe-parce-qu-il-lui-a-mordu-le-sein-en-la-tetan

Il fallait vendre la viande avariée.

http://www.rue89.com/2013/02/15/il-fallait-garder-40-de-la-viande-avariee-239652

La bombasse au QI de brosse à chiotte est une... cracheuse.

http://www.leparisien.fr/laparisienne/actu-people/gare-de-lyon-nabilla-crache-sur-un-agent-sncf-qui-porte-plainte-09-05-2013-2791095.php

Vous faites ce que je dis (sinon vous aurez un procès) et pas ce que je fais (car je suis pistonné donc protégé par les autorités).

http://www.rtl.be/info/vous/temoignage/1016674/melchior-wathelet-secretaire-d-etat-a-la-mobilite-enfreint-le-code-de-la-route-dans-le-journal-video&utm_medium=HP_Headline&utm_campaign=HP_Headline_4

La bêtise et la violence des religions.

http://www.7sur7.be/7s7/fr/2765/Environnement/article/detail/1669184/2013/07/15/Des-arbres-centenaires-d-Amazonie-rases-pour-la-visite-du-pape.dhtml

En cours de rédaction - to be continued.

Histoire d'un chien - cf. photo en tête de l'article

"Il n'avait pas de nom.

Pour ses bourreaux, il était juste le chien, et pendant des années, il a vécu enchaîné dans un sous-sol en cabane à la campagne. Un enfer humide sombre où il n'y avait pas de différence entre la nuit et le jour.


Ses propriétaires avaient l'habitude d’y aller et de laisser tomber un peu de nourriture de temps en temps, juste pour le garder en vie. Pour eux, il n'était rien mais une alarme de vie qui ferait fuir les intrus avec ses aboiements.


Les voisins s'étaient plaints à plusieurs reprises sur ce traitement inhumain, mais rien n'a été fait. Des années qui ont semblé une éternité pour un chien qui aspirait au contact humain et à la liberté.


Et puis, ses ravisseurs ont cessé d'aller voir leur prisonnier. Il n'y avait plus d'eau et de nourriture. Son destin a été scellé, il mourrait lentement, son corps serait fermé, et à la fin de ce couloir sombre, il trouverait la paix. C'était son destin jusqu'à ce qu'une âme charitable entre dans la maison et le trouve enchaîné, tordu, déchiqueté et consommé par un millier de larves festin de sa chair.


Il est arrivé à nous dans un état critique, déshydraté et incapable de se tenir debout, gémissant, une masse sanglante de mal.
Il est positif à Leishmaniose. Sa jambe est tordue, nous ne connaissons pas encore l'étendue de ses blessures.


Notre protocole initial est de le stabiliser avec un traitement, vider ses blessures de larves et autres parasites, d'évaluer pleinement ses blessures aux jambes et commencer son traitement contre la Leishmaniose.


Après tout traitement terminé Axel aura besoin d'une maison, celui qui est prêt à lui offrir des choses qu'il n'a jamais eues est le bienvenu.


Nous savons que les temps sont durs et beaucoup ont du mal en ce moment, si vous n'êtes pas en mesure de contribuer s'il vous plaît, au moins, nous aider à sauver Axel en partageant ce blog sur Face-Book, Twitter, partout où vous le pouvez . S'il vous plaît aider Axel aujourd'hui, parce que c'est important. Il envoie au monde le message que nous ne devons pas abandonner l'animal qui dépend de nous.


S'il vous plaît, si vous le pouvez, AIDEZ-NOUS, SAUVER AXEL aujourd'hui !"

Pour information contacter :

Viktor Larkhill

Mon email :

viktor@myletsadopt.com

Vidéo :

http://www.youtube.com/watch?v=Jb9b20JG9Ds&feature=player_embedded
Source :

http://blog.myletsadopt.com/2013/06/04/please-help-axel-the-dog-that-crawled-out-of-hell/
Pour aider :
https://www.facebook.com/photo.php?fbid=618835048140996&set=a.112429425448230.13265.111324518892054&type=1&theater

(article relayé par Patrick FRASELLE)

Antithèse : l'Homme dans sa puissance créative et sa beauté

(en cours de rédaction)

Synthèse : espoir ou non pour l'humanité ?

(en cours de rédaction)

°°° Yves PACCALET

La fin du monde – la 6ème extinction de masse est en marche, apogée en 2050 : bon débarras, Homme ! Ecoutez toutes les vidéos, d'Hubert REEVES.

http://www.youtube.com/watch?v=Y_XOECFub1w

Découvrez donc les photos, les articles ainsi que les vidéos de la racaillure humaine en bas de l'article.

 

L’Homme - thèse

Je voulais prendre l'air,

faire un tour,

me divertir

A l'air me suis promené

mon sang n'a fait qu'un tour

et puis fuyons

j'ai croisé l'étron

Oui ! L'étron !

L'étron humain

Il pue

Il est laid

Il est méchant

Il est fou

Il est dangereux

Il est dégénéré

Il est décadent

Il est pervers

Il est bête

Il est idiot

Il est stupide

Lobotomisé il ne s'intéresse

qu'à des histoires sans âme

le football The Voice ou autres

inepties télévisées

Il n'aime ni la vie ni les forêts

Il tue

Il ment

Il escroque

Il torture

Il est barbare

Il est débile

Il a le regard vide

QI d'un manche de

brosse à cabinet rance

il pue du cerveau

Il pue il pute il purule il pustule

Il a le coeur sur et pas la main

C'est l'étron humain

Je suis vite rentré

me nourrir

de ma propre asphyxie

J'ai retrouvé mon chien mon chat

mon araignée dans mon plafond

J'avais peur de puer à mon tour

Pouah, beurk, bouark, vomis, gerbes putrides

Je suis rentré chez moi

par peur de puer l'étron

Oui, l'étron humain

est moins beau

que l'araignée qui danse

dans mon plafond

Par peur de puer

l'étron

Oui, l'étron humain

Je suis rentré chez moi

savourer ma haine

et ma misanthropie.

  •  

Conclusion

L’Homme ?

L’Homme est un psychopathe profond. Un malade mental. Un déséquilibré. Un insigne pervers. Un fieffé menteur. Un immonde manipulateur. Il est capable des pires pirouettes mentales pour faire souffrir autrui. Il utilise ces mêmes pirouettes pour escroquer son prochain au point de le ruiner, de le détruire, de le pousser à la folie, au meurtre ou bien au suicide. On peut en être sûr, l’Homme est une petite crapule. Une basse ordure. Barbare, cruel et sadique il est capable des pires atrocités physiques ainsi que psychiques à l’égard de tout le vivant : les forêts, les lacs, les animaux sur lesquelles il commet les pires violences, ses semblables qu’il tue, massacre ou torture avec une vomitive brutalité ou bien un sadisme délicat.

Bête, stupide, idiot, soumis, moutonné, il est grossier, vulgaire et éructant.

Intelligence faible, QI de base, suiveur, sans aucune personnalité il nivelle la société par le bas.

Sans éducation, sans politesse, sans retenue, l’Homme est pitoyablement pathétique.

Cette description d’abrutis concerne 95% de l’humanité.

L’Homme cette scorie, ce cancer, ce déchet naturel.

Cette merde. Cette pourriture.

Cet amas cellulaire insignifiant et sans espoir.

  •  

"Bientôt plus d’hommes ni de femmes mais une armée de chochottes décérébrées, incurablement apathiques, des zombies androgynes, des lavettes parfaitement hermétiques à la moindre forme d’aspiration qui ne sonne ni ne trébuche, des régiments d’acheteuses compulsives, de rates de centre commercial, de la chair à tiroir caisse, bien docile, de la pâte à modeler offerte aux mains expertes des Marchands de courants d’air."

Suite de l'article - suivre le lien ici-bas :

http://diktacratie.com/lhomme-est-une-pouffiasse-comme-les-autres-et-un-mollusque-en-devenir/

L’Homme - thèse

Je voulais prendre l'air,

faire un tour,

me divertir

A l'air me suis promené

mon sang n'a fait qu'un tour

et puis fuyons

j'ai croisé l'étron

Oui ! L'étron !

L'étron humain

Il pue

Il est laid

Il est méchant

Il est fou

Il est dangereux

Il est dégénéré

Il est décadent

Il est pervers

Il est bête

Il est idiot

Il est stupide

Lobotomisé il ne s'intéresse

qu'à des histoires sans âme

le football The Voice ou autres

inepties télévisées

Il n'aime ni la vie ni les forêts

Il tue

Il ment

Il escroque

Il torture

Il est barbare

Il est débile

Il a le regard vide

QI d'un manche de

brosse à cabinet rance

il pue du cerveau

Il pue il pute il purule il pustule

Il a le coeur sur et pas la main

C'est l'étron humain

Je suis vite rentré

me nourrir

de ma propre asphyxie

J'ai retrouvé mon chien mon chat

mon araignée dans mon plafond

J'avais peur de puer à mon tour

Pouah, beurk, bouark, vomis, gerbes putrides

Je suis rentré chez moi

par peur de puer l'étron

Oui, l'étron humain

est moins beau

que l'araignée qui danse

dans mon plafond

Par peur de puer

l'étron

Oui, l'étron humain

Je suis rentré chez moi

savourer ma haine

et ma misanthropie.

  •  

Conclusion

L’Homme ?

L’Homme est un psychopathe profond. Un malade mental. Un déséquilibré. Un insigne pervers. Un fieffé menteur. Un immonde manipulateur. Il est capable des pires pirouettes mentales pour faire souffrir autrui. Il utilise ces mêmes pirouettes pour escroquer son prochain au point de le ruiner, de le détruire, de le pousser à la folie, au meurtre ou bien au suicide. On peut en être sûr, l’Homme est une petite crapule. Une basse ordure. Barbare, cruel et sadique il est capable des pires atrocités physiques ainsi que psychiques à l’égard de tout le vivant : les forêts, les lacs, les animaux sur lesquelles il commet les pires violences, ses semblables qu’il tue, massacre ou torture avec une vomitive brutalité ou bien un sadisme délicat.

Bête, stupide, idiot, soumis, moutonné, il est grossier, vulgaire et éructant.

Intelligence faible, QI de base, suiveur, sans aucune personnalité il nivelle la société par le bas.

Sans éducation, sans politesse, sans retenue, l’Homme est pitoyablement pathétique.

Cette description d’abrutis concerne 95% de l’humanité.

L’Homme cette scorie, ce cancer, ce déchet naturel.

Cette merde. Cette pourriture.

Cet amas cellulaire insignifiant et sans espoir.

  •  

"Bientôt plus d’hommes ni de femmes mais une armée de chochottes décérébrées, incurablement apathiques, des zombies androgynes, des lavettes parfaitement hermétiques à la moindre forme d’aspiration qui ne sonne ni ne trébuche, des régiments d’acheteuses compulsives, de rates de centre commercial, de la chair à tiroir caisse, bien docile, de la pâte à modeler offerte aux mains expertes des Marchands de courants d’air."

Suite de l'article - suivre le lien ici-bas :

http://diktacratie.com/lhomme-est-une-pouffiasse-comme-les-autres-et-un-mollusque-en-devenir/

 

 

Copyright - Patrick FRASELLE

Le 13 juillet 2013 for - texts, links and pictures - checked and locked and saved.

© Juillet 2013 Patrick Fraselle - Tous droits réservés.


La collecte de textes n'est pas souhaitée.
Respectez la propriété intellectuelle.
Ce site est protégé.
Si toutefois vous désirez l'une ou l'autre partie de texte pour une utilisation, adressez-vous directement à l'auteur - mulittpsy@hotmail.com - qui se fera un plaisir de vous donner son accord. Il est aussi impératif et obligatoire de citer vos sources si vous rebloguez un texte.

Tous les textes présents sur ce site sont aussi protégés par le copyright des éditeurs ainsi que par la Sabam.
Web Master : Patrick FRASELLE

Une faute d'orthographe, une coquille, une image absente, une vidéo désactivée ou un lien mort, prévenez l'auteur, il vous remerciera.

Dépouillage des victimes blessées ou décédées par des jeunes suite à la catastrophe ferroviaire de Brétigny en France (2) Dépouillage des victimes blessées ou décédées par des jeunes suite à la catastrophe ferroviaire de Brétigny en France (1)

Dépouillage des victimes blessées ou décédées par des jeunes suite à la catastrophe ferroviaire de Brétigny en France (2)

L'Homme et sa vanité ! à lire, un régal . Image de la vie humaine extrait du sermon pour le jour de Pâques.

L'Homme et sa vanité ! à lire, un régal . Image de la vie humaine extrait du sermon pour le jour de Pâques.

Torture sur un chat.

Torture sur un chat.

No comment !

No comment !

L'électro-encéphalogramme plat.

L'électro-encéphalogramme plat.

J'ai peine à comprendre.

J'ai peine à comprendre.

Un des sommets de la violence.

Un des sommets de la violence.

Une racaille d'islamiste. Le sourire, la laideur de l'Homme. Grosse merde. Dégénéré. Sous-race. Puanteur.

Une racaille d'islamiste. Le sourire, la laideur de l'Homme. Grosse merde. Dégénéré. Sous-race. Puanteur.

Camp de concentration.

Camp de concentration.

Je ne comprends pas ?

Je ne comprends pas ?

Légende : êtres "humains" jetant dans une benne à ordure un chien vivant. Souvent ce genre de scène se passent dans certains pays moyenâgeux pour "nettoyer" les rues dans le cadre des manifestations de football. Oui, comme on peut le voir le football mène à tout. On savait qu'il menait à la violence ainsi qu'à la bêtise; maintenant, on sait qu'il mène aussi à la cruauté.

Légende : êtres "humains" jetant dans une benne à ordure un chien vivant. Souvent ce genre de scène se passent dans certains pays moyenâgeux pour "nettoyer" les rues dans le cadre des manifestations de football. Oui, comme on peut le voir le football mène à tout. On savait qu'il menait à la violence ainsi qu'à la bêtise; maintenant, on sait qu'il mène aussi à la cruauté.

Légende : êtres "humains" jetant dans une benne à ordure un chien vivant. Souvent ce genre de scène se passent dans certains pays moyenâgeux pour "nettoyer" les rues dans le cadre des manifestations de football. Oui, comme on peut le voir le football mène à tout. On savait qu'il menait à la violence ainsi qu'à la bêtise; maintenant, on sait qu'il mène aussi à la cruauté.

Légende : êtres "humains" jetant dans une benne à ordure un chien vivant. Souvent ce genre de scène se passent dans certains pays moyenâgeux pour "nettoyer" les rues dans le cadre des manifestations de football. Oui, comme on peut le voir le football mène à tout. On savait qu'il menait à la violence ainsi qu'à la bêtise; maintenant, on sait qu'il mène aussi à la cruauté.

La racaille humaine - Tas de vermisseaux en vacances - La grande partouze dans l'eau - La fange humaine.

La racaille humaine - Tas de vermisseaux en vacances - La grande partouze dans l'eau - La fange humaine.

Un malade mental. Avez-vous son adresse ? Je m'en occupe à ma façon.

Un malade mental. Avez-vous son adresse ? Je m'en occupe à ma façon.

Je ne comprends pas ?

Je ne comprends pas ?

Oui, trop de connards. Eugénisme ?

Oui, trop de connards. Eugénisme ?

Eugénisme nécessaire !

Eugénisme nécessaire !

Vaniteux petit Homme. Extrait de Macbeth. Un régal !

Vaniteux petit Homme. Extrait de Macbeth. Un régal !

"Tous les mammifères de plus de 3 kgs vont disparaître de la planète." 2050.

Le progrès technologique sera toujours moins puissant que le progrès spirituel.

Le progrès technologique sera toujours moins puissant que le progrès spirituel.

L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
Pour votre foie gras d'enculé.

Pour votre foie gras d'enculé.

Grave ! Policier handicapé du cerveau.

Grave ! Policier handicapé du cerveau.

Islamistes : pas d'Allah ère au porc proche de chez vous ?

Islamistes : pas d'Allah ère au porc proche de chez vous ?

Un mec bien !

Un mec bien !

Pour votre fois gras de sodomite.

Pour votre fois gras de sodomite.

On se demande qui est le "singe" des deux ?

On se demande qui est le "singe" des deux ?

Attaché toute la journée comme cela !

Attaché toute la journée comme cela !

Cheval torturé.

Cheval torturé.

L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
Ce regard est insupportable !

Ce regard est insupportable !

L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
Je ne comprends pas ?

Je ne comprends pas ?

Des chercheurs ont écrit "merde" en anglais sur le front de ce petit singe destiné à la vivisection.

Des chercheurs ont écrit "merde" en anglais sur le front de ce petit singe destiné à la vivisection.

L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
Félin encagé et brûlé vif en Inde.

Félin encagé et brûlé vif en Inde.

L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
Massacre pour l'huile de palme pour votre Nutella de merde.

Massacre pour l'huile de palme pour votre Nutella de merde.

L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
Notre gros porc national qui a des mandats partout et qui joue avec son gsm à l'Europe. Faillite de Dexia mais non puni.

Notre gros porc national qui a des mandats partout et qui joue avec son gsm à l'Europe. Faillite de Dexia mais non puni.

No comment !

No comment !

Les allemands et l'humanisme d'un éternel envahisseur...

Les allemands et l'humanisme d'un éternel envahisseur...

L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
Hitler avait déjà détecté "les groseilles".

Hitler avait déjà détecté "les groseilles".

L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
Bonne vacances, fange humaine !

Bonne vacances, fange humaine !

Justice. Est-elle pourie, la justice ?

Justice. Est-elle pourie, la justice ?

L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...L'Homme dans toute sa splendeur, c'est du grand art...
Du grand art, l'intelligence des générations futures !

Du grand art, l'intelligence des générations futures !

Tortures sur des prisonniers par des soldats américains : du grand art !

Tortures sur des prisonniers par des soldats américains : du grand art !

La taille du bâtiment !

Violence policière française : vidéo très choquante.

Excellente analyse de la TV russe.

http://www.lunion.presse.fr/accueil/il-prend-une-balle-dans-la-tete-pour-un-refus-de-priorite-jna0b0n171427

"C'est une banale altercation qui s'est soldée par une issue tragique. Jonathan, 19 ans et originaire de Saint-Rémy-en-Bouzemont, a reçu une balle dans la tête dimanche soir.

Tout commence route de Montier-en-Der, à Giffaumont, vers 20 h 15, plus précisément à l'intersection de la D55 et de la D13 à proximité du réparateur de bateaux « Béneteau service loisirs ».

Une agression en deux temps

Quatre jeunes d'une vingtaine d'années, trois garçons et une fille résidant tous la région du Der, roulent à bord d'une Peugeot 206 CC en direction du lac du Der tout proche. Route de Montier-en-Der, ils croisent le chemin d'un autre groupe de jeunes, circulant eux aussi en voiture. La rencontre va rapidement virer au drame. Les occupants des véhicules descendent et une altercation éclate à propos d'un apparent refus de priorité. Un coup de klaxon aurait même été donné. Mais tous finissent par regagner leur véhicule respectif. C'est en tout cas ce que laissent entendre les premiers témoignages recueillis sur place juste après les faits. Le conducteur de la Peugeot reprend alors sa route en direction du lac du Der.

Quelques minutes plus tard, il s'apprête à stationner sur le parking proche du restaurant « Croc'O Der ». Il est 20 h 30 environ. C'est alors que l'autre véhicule refait son apparition. Le chauffeur se serait alors arrêté à quelques mètres des jeunes de la région vitryate. L'un des occupants - les témoins parlent de deux ou trois personnes présentes dans la voiture - en serait descendu avant de se munir d'une carabine qui se trouvait à bord du véhicule. Il aurait alors mis en joug la Peugeot 206, décapotée à ce moment-là, avant de faire feu.

Jonathan, 19 ans, un jeune homme sans histoire, avait pris place à l'arrière gauche du véhicule. La balle l'a atteint en pleine tête. Son agresseur et les autres occupants de la voiture ont immédiatement pris la fuite."

Suite dans l'article.

Islam : religion de pets et d'humour.

Les religions. Partis politiques qui détruisent l'humanité depuis des millénaires. Exaction, folie, violence, intolérance, viol.

Les religions. Partis politiques qui détruisent l'humanité depuis des millénaires. Exaction, folie, violence, intolérance, viol.

La pensée unique.

La pensée unique.

Enfant sous les bombes à Gaza en 2012.

Enfant sous les bombes à Gaza en 2012.

Enfant sous les bombes à Gaza 2014.

Enfant sous les bombes à Gaza 2014.

Commenter cet article

Teddy Archambault 27/09/2013 18:52

Tous des BATARDS j'suis avec vous & courage
PS: si je pouvais avoir l'adresse de la personne au titre "Un mec bien !" svp ? Je voudrai bien le rencontrer