Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Patrick FRASELLE

Voulez-vous les timbres ? C'est pour les essuies !

21 Juillet 2011, 20:19pm

Publié par Patrick FRASELLE

coyote

 

 

 

Voulez-vous les timbres ?

 

 

-Voulez-vous les timbres ?

--Euh.... oui ! C'est pour... quoi ?

 

-C'est pour avoir des essuies.

--Ah ! Quels essuies ?

 

-Les essuies qui sont sur le présentoir, il faut remplir la carte..

--Oui, je veux bien, je vais les prendre.

 

-Voici, prenez aussi la carte pour les coller...

--Merci !

 

(Interlude de la pensée active...)

 

--Donc, c'est pour des essuies gratuits, quand la carte est remplie,

on a droit à des essuies "gratuits" ?

-Euuuuh, non... Y faut payer !

 

--Ho ho !

--Ha ha !

--Hou, hou !

--Hou, hou, hou.

--Hi hi ;°(

--Euh, êee.

--Hou, lààààààà.

 

--Donc, fô les timbres plussssssse encore remettre une "petite" partie d'argent ?

-Oui, c'est ça !

 

--Sont beaux hein, les essuies...

 

( Sur le présentoir, il y a des essuies de plages, des essuies de toilette et des gants de toilette.

Ils existent en quatre couleurs : jaune "banane", vert "pomme", bleu "roi", il y a aussi un vert pas très "clair.")

 

-Les essuies ne sont pas gratuits...

--Bon, je vais les prendre quand même (les timbres...).

 

-Oui, et collez les bien tout de suite sur la petit carte car les timbres sont très petits

(c'est fait exprès !) et on les perd vite. Cela serait dommage...

 

 

L'art de se faire voler, pigeonner, gruger et avoir.

Une action flattant le client doit être "gratuite".

Gratuite !

Les voleurs de ce monde (banquiers, providers et autres grandes surfaces) devraient inventer le néologisme du verbe "gratuire".

 

Dans ce monde, RIEN n'est gratuit !

Free, gratuit, gratis.

Gratis pro deo. 

Tout est calcul - stratégie - mensonge - manipulation - marketing. 

 

Définition : comment rouler un client tout en lui donnant l'impression de faire une affaire ?

Les publicitaires sont bel et bien une partie des nouveaux dictateurs de ce monde.

A éradiquer.

Comme le reste.

 

(Interlude psychanalytique)

 

« Il faut tout garder il ne faut rien jeter pour retarder la mort »

J.C Averty

 

"Le comportement des collectionneurs a fait l'objet de réflexions et d'études chez les philosophes, les psychologues et les médecins. Ceux-ci distinguent la collectionnomanie, qui n'est autre que la manie du collectionneur, et le collectionnisme, qui est le besoin pathologique de rassembler des objets hétéroclites et inutiles, caractéristique de certaines formes de névrose obsessionnelle.

 

Quelques études ont exploré le comportement du collectionneur du point de vue marketing et plus spécialement autant que comportement d'un consommateur très particulier.

 

La passion du collectionneur présente des degrés plus ou moins fort, allant de l'engouement passager lié à une mode, au syndrome appelé "collectionnisme" qui rend le sujet lui même malheureux, face à une passion qui le dévore.

 

Avant de présenter une introduction au sujet, essayons de trouver une représentation commune au mot « collectionneur » : dans le Larousse, le collectionneur est une personne qui se plaît à collectionner, qui fait une ou des collections. Avec l'origine même du mot, nous avons ce qui correspond à une définition possible : Le vieux français nous dit que collectionner c'est réunir.

 

LE STATUT DE L'OBJET

"Quelque chose manque, quelque chose fait défaut à l'être humain, ce manque c'est celui qui alimente les activités humaines, sans manque pas de désir, c'est parce qu'il y a du vide (à combler) que l'homme cherche la richesse, la célébrité, l'acquisition d'objets, de savoir, de partenaires etc. L'éventail des objets comblants est infini, chacun orientant ses recherches en fonction de sa personnalité, (c'est à dire de l'addition entre son histoire personnelle et le monde il évolue). Le sujet humain investit des objets divers, avec pour espoir que ces objets-là le comble, c'est à dire qu'ils lui permettraient enfin de n'avoir plus de manques, fantasme auquel il s'accroche tout en se doutant bien du fait qu'il n'est pas réalisable pour la simple raison que ce qui manque à l'homme est incomblable." 

 

Docteur  Adil Elkhoutabi

 

 

Réunir, unifier, rassembler, fusionner, coïter, matérialité à matérialiser, ne pas payer, posséder, donner un sens à sa vie ?

Stade oral.

Objets, prolongement et attachement au corps de la mère.

 

Stade anal.

Formation réactionnelle.

Névrose, accumuler ou jeter.

Rétention - expulsion.

Se sentir en sécurité ou se sentir libre ?

 

Patrick Fraselle

 

 

Copyright - Patrick FRASELLE

Le 21 juillet 2011 for - texts, links and pictures - checked and locked and saved.

© Juillet 2011 Patrick Fraselle - Tous droits réservés.


La collecte de textes n'est pas souhaitée.
Respectez la propriété intellectuelle.
Ce site est protégé.
Si toutefois vous désirez l'une ou l'autre partie de texte pour une utilisation, adressez-vous directement à l'auteur - mulittpsy@hotmail.com - qui se fera un plaisir de vous donner son accord. Il est aussi impératif et obligatoire de citer vos sources si vous rebloguez un texte.

Tous les textes présents sur ce site sont aussi protégés par le copyright des éditeurs ainsi que par la Sabam. 
Web Master : Patrick FRASELLE

Une faute d'orthographe, une coquille, une image absente, une vidéo désactivée ou un lien mort, prévenez l'auteur, il vous remerciera.

Commenter cet article