Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Patrick FRASELLE

Lettre à Yzokras-Sarkozy, Vous devenez un « cas » psychotique à dénoncer comme anti-patrimoine de l’humanité étron friqué voleur de l'Etat français

17 Mars 2016, 21:20pm

Publié par Patrick FRASELLE

sarkozy-juif.jpg 
 
  •  
Commentaire d'une lectrice
 
"Du grand art !!!!!! Merci Monsieur Fraselle, de parler pour nous, pauvres français, je ne suis pas si courageuse, vu les peines infligées à ceux qui "osent" insulter/contredire sa Majeste... J'exècre cet homme comme j'exècre tous ses semblables, j'espère un jour voir la disparition de cette espèce qu'on dit "humaine.

Bien respectueusement."
Aliénor
 
  •  
Lettre à Yzokras par Patrick FRASELLE

Après le généreux ainsi que très courageux coup de gueule de Madame Brigitte Bardot, voici, 
Monsieur Sarkozy, ce que la majorité des citoyens pensent de vous...
Pour mieux comprendre, encore, le sens de mon courrier, je livre d’abord la lettre que Madame Bardot vous a écrite.

« Selon ses propres termes, Brigitte Bardot a décidé de "pousser un coup de gueule" contre la politique du chef de l'État. Dans un communiqué, l'ancien sex-symbol devenue fervente protectrice des animaux ne mâche pas ses mots, estimant que "la trace du passage au pouvoir de Nicolas Sarkozy est d'une négativité et d'une médiocrité inquiétantes".
 
Brigitte Bardot se fait très virulente, s'attaquant également aux ministres qui sont selon elle "aussi inutiles que lâches à la limite de la malhonnêteté et du ridicule". Si elle souhaite dénoncer la politique du gouvernement, et notamment, on l'aura compris, l'affaire Eric Woerth, BB en profite pour s'indigner une nouvelle fois de la cruauté avec laquelle sont traités les animaux d'abattoir.
 
Elle exhorte Nicolas Sarkozy "d'apporter une aide urgente et sérieuse aux animaux qui sont traités dans cette France du 21ème siècle de manière barbare, inhumaine, scandaleuse et indigne".
 
En janvier dernier déjà, Brigitte Bardot s'était adressée au Président, lui demandant cette fois de mettre un terme aux chasses présidentielles. Une tradition à laquelle Nicolas Sarkozy a récemment décidé de renoncer dans le cadre de mesures sur la réduction du train de vie de l'État.

"Vous, et vos ministres aussi inutiles que lâches à la limite de la malhonnêteté et du ridicule, n'arrivez pas et n'arriverez plus à satisfaire la population française qui vous a élu en 2007 croyant dur comme fer à vos promesses non tenues !".

Brigitte BARDOT

Cette lettre prendra 5 pages, comme les présidentielles…

Mon premier jet, diamant brut, ressemblait trop à vos "propres" grossièretés masquées, ne désirant pas jouer dans « votre camp », je l’ai maintenant retaillé de mille éclats.

Lettre à YZOKRAS étron sioniste, marchand de casserolles bouffant à tous les rateliers, s'enrichissant en volant l'argent des contribuables français et trempant dans toutes les combines  par Patrick Fraselle : préparation préfaçique

 

Ou : "introduction rectale !"



YZOKRAS dit ISOCRASSE (du grec isos "égal" et crasse "crasse").

RAS.

D’intelligent, d’humain ou de beau, en effet, depuis 2007, rien à signaler.
Bien sûr ce serait mieux iso-"terme" de isotherme... sans votre "h" de hâche !

Comme vous marchez à l'envers des "choses", partant de la vie;
la lecture de votre patronyme poitrinaire, révèle ce que vous êtes.
Sémantiquement, il faut savoir remonter le temps, le taon ou le tant.

"Tant va la 'cruche' à l'eau qu'elle se casse !"
Bien sûr, je n'ai pas dit que vous étiez une cruche "casée."
Simplement un mauvais crû casé.

Peu d'insultes, uniquement de la sémantique...

En hommage à la bravoure de Brigitte Bardot, bien que n’étant pas français, mais belge, je pense aussi, comme elle, que votre présence paranoïaque « dans » cette humanité, cette Europe est une erreur de la création autant qu’un trou-noir de l’espace….

 

Seriez-vous l'isolé trou d'un trou ?


(Cette lettre lui sera d’ailleurs envoyée.
Pour l'encourager ainsi que pour traduire mon admiration pour sa détermination dans la cause animale, donc, écologiquement, son combat en général pour la vie).

Etant malheureusement un habitant du mensonge ainsi que de la farce européenne,
vous me dérangez !
J’ai simplement envie de vous le dire.
Et vous ne m’enverrez pas vos soldats fachistes, convoqués lors des derniers événements fançais, à "votre encontre", car je suis belge et je vous ne considère pas et « votre » loi ne m’atteint pas.
Vous n’êtes pas tout « impuissant », vous ne ressemblez qu’à une pré-puissance du bébé, qui en relation avec sa mère, est omnipotent mais tellement fragile. Quel niveau de puissance de gabegie de vol de mafia de pouvoir de fortune illégale dois-je acquérir pour compenser un regard de ma mère frustrante ?

Vous recevrez cette lettre par courrier officiel à l’Elysée et je la confierai à tous les journalistes.

Je ne supporte pas qu’un mégalomaniaque, remake historique du Roi Soleil, mette le peuple français à genoux pour défendre "cette" mégalomanie, dépensant des milliards d’euros pour compenser sa tétine frustrée.

Tenant en main, le sceptre de la multiplication des peines par sept.
Ou le Le pen par sept.

Vous devenez un « cas » psychotique à dénoncer comme « anti-patrimoine de l’humanité. »

Etant psychanalyste-psychothérapeute, je ne propose que votre internement.

Je vous conseille la lecture d’un livre qui s’intitule :
« Ces malades qui nous gouvernent », chez Stock
par Pierre Accoce et le Docteur Pierre Rentchnick

 

 

Lettre à Nicolas Sarközy de Nagy-Bocsa par Patrick Fraselle

Bonjour,

Vous êtes un embryon cousu sur « vous-m’aime. »
Auto-(dé)généré, votre propre nombril vous a sans doute servi de lieu matriciel.

Par là, vous ne trouverez, par conséquent ainsi que strictement aucune insulte dans ce courrier.
Car par tour de passe-passe sémantique, on ne peut s’introduire dans une ‘chose’ qui manque d’orifice…

D'ailleurs, comment insulter "le vide ?"

Sans espoir pour un éventuel "vous-même", puisque, en fait, vous ne vous aimez pas.
Vous êtes la proie de l'haine-amouration
Et, par conséquent n’arriverez jamais à être puisque votre « naître » est un ratage au progrès de l’humanité.

Je ne vous hais pas.
Cela serait vous accorder une importance.
Simplement, je prise mon mépris pour vous, simple méprise et je souhaite que vous crevassiez lentement...

Vous n’êtes qu’une tâche (et une toute petite tache) de la frustration de votre tradition fantasmatique imaginée.
Mais si vous voulez stimulez votre conscience, vous pouvez aussi enlever le ^, l'accent cirque-con-flexe de tâche...
Et tenter de traduire...
De votre vision du pôle au net juif et "noble"  (?) à votre réalité imputée sur votre vous-même.

Petit pollack de mine annoblie, et non des mines de la vie, vous faites mine d’envoyer les mineurs au fond, ou à la bafouade mais vous aboyer, évidemment sans voix, la voie étant déjà un autre débat…

Vous ne connaissez pas l'odeur de la chair du charbon.
Vous nêtes pas incarné.

Quels sont les " nègres " qui écrivent vos discours ?

- « Bien, j’vais vous l’dire… »

Brasse du vent autour de ta gueule, on va " t’écrouter ", lépreux.

- « Bien, j’vais vous l’dire… »

"T’en n’as pas marre de ta rayure disco-bicéphale…"

 

- « Bien, j’vais vous l’dire… »

 

Vous n’avez pas de voie, vous tenter de vous incarner à chaque petit-déjeuner.
En vous demandant si vous êtes bien réel…
"VOUS  n'êtes pas réel, tu te vous vous chercher dans les limbes de votre imagination psychopathologique."

 

Isolée-Crasse tourné narcissiquement en auto-lui-même, S'engueula Merdelle.

Vous ne méritez que la pendaison ! Et un sous-étron comme vous ose avec son degré paranoïaque et son haut degré de psychopathologie psychiatrique vous représenter aux zélées-lections de 2017 ? On devrait vous jetez au fond d'un puits et vous y laisser pourrir - comme un déchet-détritus - malade de l'humanisme et sans importance.

"Les cons ça ose tout, c'est à ça qu'on les reconnait."



Patrick FRASELLE

citoyen épris de probité ainsi que de justice.

to be continued...

Suite en construction...

Suite en cours de rédaction...

Suite en construction...

Suite en cours de rédaction..


EN ATTENDANT REGALEZ-VOUS...
Sa majesté Sarkozy, vue d'Allemagne


Un article de presse paru dans Bild Zeitung cette semaine.
On peut douter que ce genre d'article paraisse un jour dans la presse mainstream française.
(Merci aux Leftblogs !)

8 avions, 61 voitures de fonction, 1000 employés. Le train de vie princier de Sarkozy en France.


Paris. Toute la France est touchée par les mesures de récession. Toute la France ? Une personne ne joue pas le jeu : le Président Nicolas Sarkozy (54 ans). Le budget de la Présidence a toujours été tenu secret en France. Pour la première fois il est révélé sous Nicolas Sarkozy.

•Dans les 300 mètres carrés de l'appartement de fonction des Sarkozy les fleurs doivent être fraîches en permanence : coût 280.000 euros par an.
•Lorsque Nicolas Sarkozy voyage à titre privé, un avion gouvernemental vide l'accompagne en permanence, pour lui permettre de rentrer à Paris en cas d'urgence.
•Il dispose de 61 voitures de fonction, 2 Airbus et 6 avions Falcon-Jet. Le dernier avion en date (60 millions d'euros) a été baptisé "Carla" du prénom de madame Sarkozy numéro 3.
•Dépenses annuelles pour les boissons (Champagne, etc.) : 1 million d'euros.
•Il a presque 1.000 employés à son service, deux fois plus que la Reine d'Angleterre. Parmi eux 44 chauffeurs et 87 cuisiniers.
•Les cuisiniers-chefs peuvent se servir librement dans les caves à vin du Palais de l'Elysée, le repas de midi leur est servi par des laquais.
•Carla et Nico peuvent commander de la nourriture ou des boissons 24 heures sur 24. La cuisine est en service en permanence.

Indignation ?
Protestations ?
Pas du tout.
En France, cela semble être une affaire d'honneur que le Chef de l'Etat incarne la "Gloire de la nation".

Il est le successeur du Roi Soleil.
Et c'est exactement comme tel qu'il vit.

Source : à venir.

Commenter cet article