Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Patrick FRASELLE

Honte purulente liégeoise n°4 Liège, ville poubelle ? Normal : personne au poste pour la collecte des déchets verts !

16 Mars 2016, 20:37pm

Publié par Patrick FRASELLE

 abeille 3

_______________________________________________________

Histoire belge, Liège, Belgique : les hontes purulentes liégeoises.

Juste de quoi en rire !

  •  

 

A Monsieur Willy Demeyer
Bourgmestre de la ville de Liège
Copie en dossier complet transféré à :

 

A Monsieur Michel Firket
Echevin de l’environnement


A Monsieur Michel Mertens

Taxes et Redevances Environnement *
Test-Achats Magazine pour ses études sur les villes sales

Aux partis politiques

Au comité de quartier

A la presse

A Monsieur Alain Leens, conseiller communal écolo

En annexe : une photocopie

 

Objets :

Courage politique et cerise sur le gâteau. Une ineptie liégeoise de plus, personne au rendez-vous pour le ramassage des déchets verts prévu rue d’Omalius le mercredi 19 mai 2004 de 08h à 11h ?

 

Liège, 12 juin 2004

 

Messieurs, bonjour,

 

Tout d’abord, j’ai une profonde admiration  pour le courage, l’engagement ainsi que le discernement politique que vous avez tous eus pour ne pas avoir osé affronter le contenu de ma précédente datée du 16 février 2004, puisque… elle est restée lettre morte…

Un peu comme Liège meurt lentement… comme Liège meurt économiquement…

Des rues commerçantes entière se vident, il faudrait peut-être se poser la question de savoir pourquoi ?

 

Bref, je reconnais bien là le comportement d’une certaine autruche ensablée…

Bien sûr dans votre contrée, elles s’ensablent en bande : sans doute pour moins s’ennuyer… du manque de lueur ainsi que de motivations politiques créatives autres que politiquement correctes.

 

Dans cette (in)compétence, Monsieur Michel Firket se targue que cette fois-ci très prochainement vraiment ça y est cela va se mettre c’est arrivé pouet-pouet et fanfares 
(cf. le journal La Meuse d’il y a quelques mois), la ville sera propre.

Sûrement pour le Tour de France…

Forcément, toutes les chaînes de télévision seront présentes !

 

La ville de Liège est allée trop loin dans le laisser-aller de cette dégradation.

Les mentalités négatives étant installées, il devient dès lors difficile pour le quidam de respecter ce qui n’est pas respectable…

Où que l’on tourne les yeux, cela fait mal à l’iris tant c’est sale ou bien abîmé.

Cela hérisse et irrite.

Je persiste à dire --- et ce n’est pas le plus important --- que votre programme étriqué au sujet des encombrants reste un peu… bête.

A part de la répression, je n’y vois ni efficacité, ni objectivité, ni citoyenneté

(cf. courrier précédent en annexe !).

(Lire Honte purulente liégeoise qui traîte du ramassage des encombrants).

 

Venons-y à cette croustillante épopée liégeoise initiée par le conseil communal.

 

Historiette : La Cerise sur le Gâteau :

Lorsque le mercredi 19 mai 2004, je me rends rue d’Omalius vers 08h45 pour y déposer mes déchets verts (voiture pleine à craquer) je n’y vois pas… de container ? Je questionne une brave dame qui attendait patiemment avec deux sacs gris remplis des dits verts déchets qui me répond : « Mais monsieur, à 08h00, il y avait deux containers, le temps de rentrer chez moi chercher mes deux sacs de déchets dits verts (et non divers) vers 08h20, ils étaient partis… vides ».

Bien sûr, la foule chargée vertement arrive et pas de containers et… personne ne comprend et… tout le monde se questionne : « Peut-être sont-ils partis boire… un verre ? » Sachant que l’ouvrier communal picole tôt, je réponds : « Savez-vous, à Liège, le ver est dans le fruit alors qu’allons-nous faire de nos verdis déchets ? Envers et contre tout, d’un seul mouvement la foule décide d’aller vers le terrain de football : il fallait bien faire quelque chose ! Les gens avaient fait l’effort de se déplacer dans une démarche précise, ciblée ainsi que citoyenne pour trouver au rendez-vous, les acteurs fantômes de la ville de Liège. Rien ni personne, du vide, plutôt du plomb dans l’aile que du vent dans les voiles…

La promesse communale n’est pas au rendez-vous.

Bien sûr, pour l’avoir vérifié, fin de journée, plusieurs mètres cubes de déchets verdis et divers étaient entassés. Ma désolation suprême a été de me rendre compte qu’ils y sont restés jusque la fin de la semaine, vertudieu ! Occasionnant par le fait même de votre absence une mini-décharge sauvage que les indélicats n’ont pas manqué d’alimenter de quelques bouteilles de... Vino Verde. Alors comment dans ce contexte, votre projet de ville propre rencontre-t-il ce genre d’incompétence ? Sans compter que c’est totalement irrespectueux vis-à-vis du citoyen qui a pris la peine de les récolter, de charger une voiture et de se déplacer : puisque certains n’ont pas osé les déposer et on fait demi-tour avec le véhicule chargé jusqu’à leur jolie maisonnette ou tout n’est pas toujours rose. Ils étaient vert de rage et moi toujours rouge de honte quand je dis que j’habite à Liège. Je raconte cette anecdote autour de moi et je vous fais grâce de la verve verte des commentaires…

Là-dessus, je vais boire un verre ; vraiment, mais vraiment vous me fatiguez !

 

Je vous souhaite à tous bon appétit (la cerise, bien sûr est encore…verte, ne prenez pas froid...).

Patrick Fraselle

 

  • Liège, quatrième dernière ville classée par le bas parmi les villes les plus sales de Belgique, cf. Test-Achats n° 472, janvier 2004 ;

  • Liège classée comme ville sale dans la précédente édition du Guide du Routard.

 

Patrick FRASELLE

"La classe politique est une fosse à purin à ciel ouvert." DIEUDONNE

Copyright - Patrick FRASELLE

Le 16  mars 2016 for - texts, links and pictures - checked and locked and saved.

© Mars 2016 Patrick Fraselle - Tous droits réservés.

La collecte de textes n'est pas souhaitée.
Respectez la propriété intellectuelle.
Ce site est protégé.
Si toutefois vous désirez l'une ou l'autre partie de texte pour une utilisation, adressez-vous directement à l'auteur - mulittpsy@hotmail.com - qui se fera un plaisir de vous donner son accord. Il est aussi impératif et obligatoire de citer vos sources si vous rebloguez un texte.

Tous les textes présents sur ce site sont aussi protégés par le copyright des éditeurs ainsi que par la Sabam. 
Web Master : Patrick FRASELLE

Une faute d'orthographe, une coquille, une image absente, une vidéo désactivée ou un lien mort, prévenez l'auteur, il vous remerciera.

Commenter cet article