Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Patrick FRASELLE

La RTBF Info ou la médiocrité journalistique du 19h30

24 Juin 2014, 18:57pm

Publié par Patrick Fraselle

 

 

La RTBF Journal Télévisé (de dés-) information ou la médiocrité journalistique du 19h30 par Patrick FRASELLE

 

Mon post à la RTBF (échange Face-Book) à propos de l'absence de Journal Télévisé, le dimanche 22 juin au soir

Patrick Fraselle - Bien que le journal télévisé de la RTBF soit d'une médiocrité à ne pas faire pâlir l'intelligence du plus sombre des crétins - je vous le donne en mille - nous avons du football à la place du Journal Télévisé de 19h30 ? Ce monde devient profondément idiot. Avec la complicité dictatoriale des merdias. Une pure honte. Une grave décadence.

Patrick FRASELLE


RTBF Info - Le journal télévisé très médiocre dont vous parlez n'est pas remplacé par le foot, seulement retardé.


MA REPONSE à la réponse de LA RTBF à propos de l'absence de Journal Télévisé, le dimanche 22 juin au soir

Patrick Fraselle - Le journal télévisé de la RTBF incarne un journalisme de niveau zéro, à ras des pâquerettes. Votre talent pour la désinformation permanente y excelle. C'est l'arbre qui cache la forêt, c'est de l'enfumage à la botte des pouvoirs en place... Vos journaux débiles qui parlent pendant 10 minutes des pneus neiges en hiver (chaque hiver !), du soleil quand il y a du soleil, des micro-trottoirs de 10 minutes sur les quidams qui vont boire des verres aux terrasses quand il fait chaud, de la crème glacée que le petit neuneu de 9 ans, à sa neuneu maman elle-même, est en train de savourer et, que vous perdez votre temps à interwiever. "Elle est bonne la glace, mon petit ? Et tu as pris quoi, vanille et chocolat ?" De votre empilage de faits-divers de douzième catégorie qui pille les cerveaux des citoyens. Des soldes quand ce sont les soldes et... ho ! De l'orage quand il y a eu des orages, vertudieu et consomption ! Des chapeaux de Mathilde - dont on a rien à foutre -, du chiard de la dernière princesse de mes deux couilles et autres inepties sans le moindre intérêt du point de vue de l'information globale à propos de notre monde en panne.

  •  

Savez-vous que notre monde est à feu et à sang et, qu'il existe de réels sujets journalistiques de fond et d'investigation plutôt que vos sempiternelles brochettes de débilités ? Que nous sommes à quelques encablures de l'effondrement général, de l'effondrement de l'Euro, de l'effondrement du dollar, de l'effondrement de notre système écologique, d'un début de troisième guerre mondiale avec les foyers syriens, irakiens et ukrainiens ?

  •  

Le savez-vous seulement ?

Pour qui roulez-vous pour torcher un journal aussi stupide chaque soir ? Et pratiquer la lobotomie des foules en nous parlant de ce football à la con toutes les trois minutes et dix-huit secondes ?

Par ailleurs, journal débile ou non il est strictement honteux de déplacer le JT pour le remplacer par cette Coupe Immonde totalement inepte autant que barbare à l'égard du peuple brésilien malmené (dont vous évitez sciement de parler ) -. C'est de la manipulation des foules pour éviter ainsi que masquer les vrais sujets de sociétés qui prouvent que le monde marche sur la tête.

C'est un signal violent et décadent qui dit : maintenant le football est tellement important que c'est lui qui "remplace" le Journal Télévisé - comme si ce foutre-ball de débiles, de barbares ainsi que de dégénérés était et devenait la chose la plus importante du monde...

Que votre journal soit stupide ou non, c'est le symbole que vous générez en changeant l'heure du Journal Télévisé qui est inadéquat.

Vous évitez tous les sujets qui place l'humanité dans la pire des douleurs.

Vous êtes à  la botte du pouvoir - gangrène PS - qui infiltre tous vos niveaux de décisions.

Renforcer le niveau de bêtise générale est, semble-t-il, votre mission !

On devrait vous assigner en justice pour crime contre l'humanité. En menant un tel niveau de désinformation - à un niveau aussi débilitant -, votre responsbilité est engagée.

Heureusement qu'il y a internet pour s'informer car vous créez des générations d'idiots !

Ainsi vous n'êtes pas un contre-pouvoir positif, mais vous incarnez un journalisme de révérence, de soumission, de collusions diverses, de fomentation, une pensée de marché, la lobotomie du formatage de la pensée unique et l'info-marchandise. Vous êtes tout simplement détestable.

RTBF - INFO, recevez mon plus savoureux mépris.

 

"C'est ainsi que la télé, les journaux, se rendent complices de désinformation, de martèlement publicitaire, d'orientation d'opinion, de diffusion de la pensée unique et de sa logique consumériste."

 

 "Il y a une chose plus terrible que la calomnie, c'est la vérité".    

Talleyrand     

 

John Swinton se fâche quand on propose de boire un toast à la liberté de la presse :

 

« Il n’existe pas, à ce jour, en Amérique, de presse libre et indépendante. Vous le savez aussi bien que moi. Pas un seul parmi vous n’ose écrire ses opinions honnêtes et vous savez très bien que si vous le faites, elles ne seront pas publiées. On me paye un salaire pour que je ne publie pas mes opinions et nous savons tous que si nous nous aventurions à le faire, nous nous retrouverions à la rue illico. Le travail du journaliste est la destruction de la vérité, le mensonge patent, la perversion des faits et la manipulation de l’opinion au service des Puissances de l’Argent. Nous sommes les outils obéissants des Puissants et des Riches qui tirent les ficelles dans les coulisses. Nos talents, nos facultés et nos vies appartiennent à ces hommes. Nous sommes des prostituées de l’intellect. Tout cela, vous le savez aussi bien que moi ! »

(Cité dans : Labor’s Untold Story, de Richard O. Boyer and Herbert M. Morais, NY, 1955/1979.) 

 

SOURCES :

http://www.diatala.org/article-crise-et-si-cet-alarmisme-etait-une-strategie-91963778.html

 

  •  

"Les films, le football, la bière et, surtout, le jeu, formaient tout leur horizon et comblaient leurs esprits. Les garder sous contrôle n’était pas difficile."

George Orwell, 1984

  •  


Patrick FRASELLE,

psychanalyste-psychothérapeute

auteur

 

Presse ? Des menteurs ! Des désinformateurs !

Presse ? Des menteurs ! Des désinformateurs !

Commenter cet article