Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Patrick FRASELLE

Elections truquées Belgique 25 mai 2014 - du pur foutage de gueule - renversons ces oligarques

7 Juin 2014, 12:07pm

Publié par Patrick Fraselle

  • Le premier foutage de gueule est ce scandale à propos du comptage tronqué et truqué inhérent au vote électronique. Scandale évacué d'un revers de main méprisant par le SPF Belgique et le Ministère de l'Intérieur. Et, à jamais, non réparé. Bye bye, après nous les mouches. Le vote électronique nous nique. Il méprise les électeurs qui se sont levés le dimanche matin pour se rendre aux urnes. Dans ce cas, plutôt aux urinoirs... En effet, il vaut mieux, dès lors, pisser dans l'urne, si les votes des électeurs sont purement et simplement jetés à la poubelle et, ne sont pas pris en compte. Chasse à l'électeur ? Non, chasse "à cour" - belgicisme signifiant aller chier -. Tirer la chasse, il n'y a plus rien à voir...
  • le deuxième foutage de gueule est que nous ne sommes pas considérés comme des citoyens à part entière - avec des idées ainsi que des désirs - représentés ainsi que défendus; mais que nous ne sommes que des électeurs utilisés comme du bétail à aller voter. Le vote ne doit plus être obligatoire. D'ailleurs, n'allez plus voter cela ne sert à rien. Il faut changer et détruire ce système oligarchique de profiteurs en collusion avec les riches, les mafias locales, la gangrène franc-maçonnique.
  • Le troisième foutage de gueule réside en la matière inféconde des urnes. Peu importe le ou les partis qui gagnent les élections, c'est encore et toujours ce parti de mafieux (le PS pour ne pas le citer !) qui sera au pouvoir en Belgique. Consternant et lamentable parti qu'est le PS omniprésent depuis près d'un demi-siècle. Les premiers syndicalistes morts assassinés, les premières personnes - vraies socialistes, elles - qui se sont battues pour les premiers acquis sociaux, doivent se retourner dans leur tombes, face à des Moureaux, Magnette, Di Rupo, Mathot, Onkelinx, Flahaut, Julien Uyttendaele fils de... et autres petites frappes de droite-caviar, clientèliste ainsi que suçeurs de babouches sans foi ni loi. Petites frappes légalisées qui se cachent derrière la dialectique du progrès. Le progrès - oui - mais pour leurs fortunes personnelles, leurs mandats cumulés, leurs avantages en nature, leurs carrières et celles des copains. Malgré ses vols, scandales à répétition, magouilles, ses détournements d'argent toujours impunis à jamais, son impéritie, le petit peuple abêti continue à voter pour cette mafia qui porte le nom de Parti Socialiste belge. En fait, aller voter ne sert à rien, les élections sont truquées à l'avance. Votre participation au scrutin ne fera - strictement - rien changer à la configuration du pays.

 

Bizarre autant qu'étrange... D'où.

Sans commentaire - ce que cette photo dégage ci-dessus est à vomir.

Le PS belge

  •  

Le socialisme à la belge ou comment transformer un parti (Parti Ouvrier Belge - 1885), jadis, à hautes valeurs humaines, solidaires et sociales ajoutées, en dictature de petites coteries, petites baronnies, petites magouilles uniquement pour l'ego, le pouvoir, le cumul des mandats et la course au fric ?

 

Analyse

Ces bandits mafieux voleurs magouilleurs, avides de pouvoir tant névrotique que pécuniaire; avec autant de "fils de" népotistes, carriéristes ainsi qu'incompétents. Que fait le beau-fils de Onkelinx - Julien Uytendaelle sur les listes du PS, lui qui n'a jamais rien foutu en politique ? Sinon que de reprendre le fond de commerce de papa-maman. Népotisme, encore. Honte et foutage de gueule. Mépris du citoyen (cf.article plus bas).

SOURCE :

"Chaque semaine, la Libre suivra un ou plusieurs candidats sur le terrain.
Elle entame cette série par le marché de la Place Anneessens, à Bruxelles, en compagnie de Julien Uyttendaele (étudiant en Droit à l’ULB) qui en bon BCBG ne doit pas s’y promener souvent contrairement à un Elio Di Rupo à sa belle époque.
Troisième suppléant à la Région, le fils du constitutionnaliste de l’ULB Marc Uyttendaele et le beau-fils de Laurette Onkelinx, a toutes les chances de siéger au Parlement bruxellois, tranquille peinard. Un super Win for Life en quelque sorte… On peut le dire : une ascension aussi rapide que dans les régimes soviétiques !"

 

CES merdes de socialistes de droite (tous multi-millionnaire(s) pendant que vous crevez avec 1000 euros par mois ainsi que multi-propriétaire(s) pendant que vous dormez dehors !) qui nous collent aux semelles depuis 40 années comme un étron colle-tout indécrottable autant que vomitif. Flairante MERDE socialeuse belgiqueuse onkelinxsuceuse de fric (nommée la "châtelaine de Lasne" avec sa propriété avec piscine dans le Brabant à faire pâlir le plus digne des HLM) et de pouvoir qu'il semble impossible de déboulonner comme un cancer généralisé sans phase terminale.

Stronzo-merdallo-pédalo-maçono socialiste qu'il est impossible de nettoyer car cette insigne merde folle s'insinue dans toutes les stries des semelles des chaussures, dans les coutures du cuir, dans vos chaussettes, dans les veines vives ainsi que vos artères révoltées de la nation. Et, pire, dans le demi-cerveau de tous ces trous-du-cul qui n'ont ENCORE rien compris et qui vote - encore et encore - socialiste.

Le socialisme belge, cette gangrène, ce pus, cette fange, cette fosse à purin à ciel ouvert. Voleurs. Magouilleurs. Menteurs.

Verrue indéfectible - ce socialisme caviar de droite - ne verra la fin qu'après une bonne révolution très guerrière et un salubre coupage de têtes. Socialistes-gangsters, comme à chaque scrutin, voleurs des élections (non) démocratiques.

Je n'irai plus jamais voter dans ce pays qui n'est qu'une grosse farce.

Ce 25 mai 2014, c'était la toute dernière fois que j'allais perdre mon temps devant une urne, matériel usé de farces et attrapes à la belge qui ne me fait plus rire.

Du foutage de gueule "pur sucre".

Socialistes, seul le pouvoir vous intéresse. Ce pouvoir des dictateurs, des psychopathes, des narcissiques aux souliers vernis.

Le pouvoir, cette grande maladie mentale avec l'argent, l'autre maladie mentale auquel la première est liée. Ce pouvoir socialiste qui s'insinue partout comme un fleuve boueux et fangeux qui déborde dans le moindre pays, la moindre commune, la moindre rue, la moindre ruelle, la moindre impasse, la moindre inconscience populaire, le moindre cerveau en panne. Le socialisme belge est le sida de la politique belge. C'est le Tsunami du bon sens, un séisme sans espoir de finitude.

L'Homme, les hommes, les femmes, les enfants ?

Vous n'en avez rien à foutre.

Seul votre petit nombril de petit malade mental chatouille vos égos dépourvus d'une once de tout bon sens.

Socialistes belges, je souhaite votre éradication ainsi que votre lente agonie...

Socialistes, CDH ont perdu les élections (tous moins 10% partout).

Elio le Popov, moins 10% à Mons.

La presse aux ordres n'en parle pas.

(Comme la presse aux ordres ne parle toujours pas de la tournante sexuelle de six garçons ( dont le fils Joëlle Milquet, Minisse de l'Intérieur) défonçant une mineure de 15 ans du collège Saint-Michel...)

Ils perdent 10% partout et par manipulation dialectique - puisque un tas d'immondes ainsi que d'insignes crétins - ont encore voté pour ce tas de nouilles trop cuites, ils osent dire qu'ils ont gagné les élections ?

Trois partis ont gagné les élections en Belgique : la NV-A, le MR et le PTB.

Trois partis ont perdus les élections en Belgique : Le PS, Le CDH et ECOLO.

Et, on va encore se retrouver avec ces bandits du PS au gouvernement avec le CDH comme petit chien-chien soumis faire valoir ! Se sucer entre-nous mais surtout avoir le pouvoir.

Pauvre Belgique !

Pauvre pays médiocre.

Pourquoi ne suis-je pas né en Flandre ?

C'est tout simplement à vomir.

Ce système est un système corrompu pour maintenir quelques privilégiés au pouvoir.

Il faut casser définitivement ce système.

Patrick FRASELLE,

citoyen floué, outré, méprisé par une gauche malade oligarchique ainsi qu'hégémoniste de droite-caviar.



Pétitions et Articles

  • Pétition citoyenne contre ce vol des élections pas le PS et le CDH

https://www.lapetition.be/en-ligne/Contre-une-coalition-qui-bafoue-l-electorat-14577.html

  • Deuxième pétition citoyenne contre ce vol des élections pas le PS et le CDH

https://secure.avaaz.org/fr/petition/NON_a_lAlliance_PSCDHFDF_LAnnulation_de_cette_Coalition/?nWvOFhb

  • Extrait de l'article - source Le Vif.be

"La prise en otage du pays par le PS est machiavélique, choquante et dangereuse.
Di Rupo et Magnette ont avancé leur pion pour rester au pouvoir à tout prix.
Quitte à renoncer à la stabilité du pays dont ils se disent pourtant les partisans."

http://www.levif.be/info/actualite/belgique/avec-son-coup-de-poker-elio-di-rupo-renonce-au-seize-rue-de-la-loi/article-4000649383850.htm?utm_source=facebook&utm_medium=social&utm_campaign=vif

Sans commentaire - il suffit de lire leurs sales gueules (deux PS mafieux et un CDH petit toutou suiveur) pour comprendre.

Sans commentaire - il suffit de lire leurs sales gueules (deux PS mafieux et un CDH petit toutou suiveur) pour comprendre.

"Tous les politiques sont des gredins. Des malades avides de pouvoir."

"Ce sont les peuples qui doivent écrire la constitution et non ceux qui nous gouvernent."

EXTRAIT DE PRESSE 1 :


La douche de Marie ARENA
"Voilà une salle de bains dont on aura entendu parler. Fin 2004, les journaux du groupe Sud Presse annoncent que la socialiste Marie Arena, à la tête de la Communauté française, va débourser (pas elle, hein, mais l'Etat belge - NDLR) 300.000€ pour rénover son cabinet. Cet aménagement comprend la construction d’une douche qui deviendra plus célèbre que la ministre même. Bien que le montant soit dans la norme, cette affaire aura réellement entaché sa carrière politique. La ministre tentera, en vain, de se justifier lors d’émissions télévisuelles diverses."

EXTRAIT DE PRESSE 2 :


"Le 3 décembre, les journaux du groupe Sud-Presse attiraient l’attention sur des dépenses extravagantes au cabinet de Marie Arena.
Interrogée à la RTBF, la Ministre-Présidente a menti effrontément. « Non, il ne s’agissait pas de son seul cabinet, mais d’un immeuble de 11.000 m² ! Si l’on compare avec une maison, cela ne fait pas grand chose ! ».
Et elle s’est entêtée. Ce n’est que quand cela a tourné au vinaigre, qu’elle a été obligée de faire marche arrière. Elle ment à nouveau en prétendant qu’il ne s’agirait que d’une erreur de communication...
Marie Arena a fait exécuter des travaux pour 350.316 euros, soit 14.131.712 francs pour rénover son cabinet situé dans un immeuble âgé de 11 ans à peine. Ce cabinet avait pourtant déjà été précédemment rafraîchi par son prédécesseur Hervé Hasquin.Un an auparavant, elle dépensait déjà comme ministre fédérale, 103.000€ pour rafraîchir son cabinet. Dont 5.705,15 € pour se faire fabriquer un bureau (meuble) sur mesure. La ministre serait-elle donc hors format? Elle qui se prend pour un mannequin… La DH cite aussi 11.410,30 € pour un meuble de rangement et 3.339,60 € pour des tentures pour son seul bureau… Lors de son premier mandat, à la Région Wallonne, elle avait déjà jeté l’argent par les fenêtres...


Elle a une brique dans le ventre, avoue la bouche en cul de poule, son mentor Elio Di Rupo. Ce dernier, inquiet, lâche également sur les plateaux de télévision que son
« archiscénographe » aurait également participé à la rénovation du patrimoine immobilier qu’elle possède à Binche et à Forest. Mais ce ne serait qu’un hasard : il a obtenu le marché via un appel d’offres régulier !

Marie Arena a, en effet, engagé un « archiscénographe » pour lequel des honoraires mirobolants – certains parlent de 25.000 euros, soit un million – auraient étés déboursés. Celui-ci définit sa curieuse profession comme « une position à mi-chemin entre architecture, l’art et la scénographie ». La scénographie se définit, quant à elle, comme une discipline théâtrale complexe…"

Cela ne mérite que la guillotine ou une balle entre les deux yeux - au choix.
Vive le socialisme !

PS belge : proche du peuple, toujours !

Sans commentaire - ce que cette photo dégage ci-dessus est à vomir.

Sans commentaire - ce que cette photo dégage ci-dessus est à vomir.

 

 

ILS VONT RABOTER NOS PENSIONS ! UBU-PAN A ETE LE SEUL A L'ANNONCER

"Sans nous, ce serait pire", disaient-ils au Parti socialiste. C'est encore un mensonge !

Ils ont fait dire par le patron de la Banque Nationale qu'il fallait "raboter" les pensions pour sauver notre système social.

Le système social serait plus sûrement sauvé si on contrôlait mieux les dépenses de l'Etat. Sous le gouvernement Di Rupo, elles ont augmenté de 32 milliards d'euros !

Mais contrôler les dépenses, cela signifierait mettre fin au clientélisme du PS et du CDH - qui contrôlent, par ailleurs, 90 % des hauts fonctionnaires qui leur sont redevables de leurs fulgurantes ascensions dans les hiérarchies...

Dès aujourd'hui, nous paierons la facture de la gabegie et de l'incompétence du PS et du CDH, tous deux au gouvernement depuis la fin de la guerre (avec quelques interruptions, mais très courtes). C'est la dictature soft du PS et du CDH qui plombe l'avenir de nos enfants - pas celui des fils et filles de parlementaires qui iront s'asseoir dans le fauteuil de papa dans un des multiples parlements créés tout spécialement pour le bonheur des politiciens et non dans l'intérêt général - n'est-ce pas, Philippe Moutreaux ?

Et puis, c'est tellement facile d'appeler un pensionné touchant 840 euros par mois à faire "un sacrifice", quand soi-même on touche une pension de 7 à 19.000 euros par mois, quand on est au gouvernement, au parlement ou à l'Europe.

Et le patron de la Banque Nationale refuse de divulguer le montant de sa pension. Sans doute se situe-t-elle aux environs du seuil de pauvreté ?

 

SOURCES : UBU-PAN

Encore une photo - de petits satisfaits - à vomir.

Encore une photo - de petits satisfaits - à vomir.

"Pourquoi le PS et le CDH ont-ils peur d'une démocratie qui recompte ?

Le Parlement Wallon vient de rejeter le recours de la liste PTB-GO ! demandant le recomptage des bulletins de vote non-valables de la circonscription de Charleroi (43 non, 32 oui). « Décision ahurissante au regard du rapport issu de la commission de vérification des pouvoirs », s'étonne Frédéric GILLOT, député régional PTB-GO ! nouvellement installé. « Après trois jours de discussion, cette commission a décidé de soutenir notre demande de recomptage. Au mépris de la démocratie, pour des raisons strictement politiciennes, le PS et le CDH ont décidé de ne pas tenir compte des indications du rapport et de rejeter notre réclamation. »"

Raoul HEDEBOUW

"Hier au Mundial, l'arbitre a vu une faute qui n'existait pas à
Brésil-Croatie: scandale mondial.
Aujourd'hui l'arbitre autoproclamé "juge&partie" (majorité PS-CDH) au
Parlement wallon n'a pas vu de faute qui existait (43 voix contre
recours PTB et 32 voix pour), et ce serait normal ?
Les députés non encore députés d'une majorité non encore majorité votent
leur propre pouvoir...
Avec une intervention remarquable de Frédéric Gillot, futur député PTB :
"Il est important de respecter la démocratie. Ce respect peut avoir un
coût, comme le gain ou la perte d'un siège, mais n'a pas de prix. J'ai
été hier aux piquets de Delhaize : le déficit de confiance des
travailleurs envers les politiques est grandissant et ne pas recompter va
aggraver ce déficit. Il n'est pas normal que le parlement soit juge et partie !"

Elections truquées Belgique 25 mai 2014 - du pur foutage de gueule - renversons ces oligarques
Elections truquées Belgique 25 mai 2014 - du pur foutage de gueule - renversons ces oligarques

Conc. : Démission de Bart De Wever

BART, HEEL ERG BEDANKT, MERCI BEAUCOUP & VIELEN DANK !

Francophones et germanophones au sud du pays ont entendu votre appel, fort et clair. Et vous y serez de mieux en mieux apprécié, surtout depuis ce que vous venez de réussir.

Autrefois, aux enfants turbulents, l'on racontait que le méchant loup allait venir les manger s'ils n'obéissaient pas. Actuellement, aux francophones et aux germanophones qui critiquent le système PS, l'on raconte que c'est vous le méchant loup. Mais qui dévore qui ? Le PS n'a que la couleur en commun avec le petit chaperon rouge; certainement pas l'innocence. Les tribunaux en attestent. Les apparatchiks du système PS vampirisent Bruxelles et la Wallonie; fiscalité abusive ou prébendes, le tissu social est détruit. Et tous avaient juré leurs grands dieux que jamais ils ne vous tendraient la main, vous, le croque-mitaine, leur cauchemar. Ils espéraient avoir verrouillé le régime; les voici en défensive.

Cauchemar pour eux, vous incarnez ipso facto, même après votre démission, l'espoir pour d'autres, de plus en plus nombreux, car vous avez réussi à amorcer l'inversion de la donne. Oui, il y a beaucoup de francophones favorables à votre action, et qui espèrent la fin de ce régime clientéliste sclérosé, sans vision ni cran ni punch. Viendra le moment où ils se lèveront pour y mettre un terme; la révolution belge est partie de Liège face à un pouvoir qui, comme maintenant, croyait tout maîtriser.

Grâce à vous, le MR s'est révélé tel qu'il est réellement à ceux qui ne l'avaient pas encore vu : un terne supplétif du PS, aigri d'avoir été écarté du régional, rechignant malgré tout à agir seul au fédéral, de crainte des foudres du système. Et grâce à vous aussi, le MR a ensuite été incliné à se résoudre à s'engager sans son parrain socialiste, quant aux lignes directrices que vous avez définies en perspective gouvernementale. Vous avez réussi à battre en brèche le système PS. C'est une avancée historique. Le VLC déplore qu'il vous ait fallu mettre fin à votre mission. Cela résulte de la collusion du PS-CdH, entre autres. Il n'y aura pas de pire signal donné aux citoyens que de revoir les mêmes se repartir les portefeuilles ministériels. C'est ainsi que les mouvements sociaux naissent...

Le VLC diverge certes de la NVA en ce que nous ne prônons pas le séparatisme. Mais en tout état de cause, unité ou séparation, il faut que francophones et germanophones de Wallonie et de Bruxelles puissent retrouver le dynamisme dont ils ont empreint l'Histoire, notamment industrielle, du pays. Cela implique de briser le carcan du PS et de ses supplétifs, du MR au CdH sans oublier le petit dernier du clan, ÉCOLO. Ce système parasitaire entrave la libre-entreprise, et contraint Bruxellois et Wallons à voter pour des partis qui les alimentent en allocations diverses. Il faut en sortir pour ouvrir la voie vers le futur. Peut-être seriez-vous parvenu, au Gouvernement, à transformer le MR en parti libéral. Sans votre aide, il restera l'antichambre du PS.

À nouveau, Bart, heel erg bedankt, vielen danke & merci beaucoup !

Philippe CHANSAY WILMOTTE,
Président
VALE
URS LIBÉRALES CITOYENNES

SOURCES :

https://www.facebook.com/philippe.chansaywilmotte?fref=ufi

Commenter cet article